Le décès du 29 juin

"Nicolas Hayek, fondateur de Swatch"

   

La Smart est orpheline. En effet, Nicolas Hayek,brillant entrepreneur suisse, vient de décéder. L'homme, connu pour sa marque de montre, Swatch, et l'empire qu'il a créé autour de l'horlogerie suisse, s'est en effet éteint. Ce que beaucoup ignorent, c'est qu'il était aussi le papa de la petite Smart. Dès 1991, il croit dur comme fer que les toutes petites voitures, économiques et écologiques, sont l'avenir de l'automobile urbaine. Il s'associe alors avec VW pour fonder "SwatchVolkswagen" et lancer la Swatchmobile. Mais le partenariat échoue, et c'est finalement avec Mercedes-Benz que n'est en 1996 le projet de la Smart, pour "Swatch Mercedes ART". La biplace sort des chaines de Lorraine en 1998 et ne correspond plus vraiment au projet de voiture minimaliste, tendance mais accessible qu'espérait Hayek, son créateur. En novembre de l'année, il se retire donc du projet et Mercedes reste seul aux commandes de la marque qui, encore aujourd'hui, peine à séduire... Dans une interview accordée en 2007, Hayek revient sur cet échec cuisant mais s'il confie "qu'il ne regrette rien". Voyant tout ce qu'il a fait à côté, on regrette quand même que Mercedes n'ait pas laissé libre court à ces idées. Car nous aurions tous aimé découvrir la voiture "révolutionnaire" qu'il promettait en 1991...

 En bref dans l'actu marketing... En bref dans l'actu marketing... En bref dans l'actu marketing...

→ Décidément, les fondateurs de réels "concepts" automobiles se sont donnés le mot. Car si la mort de Nicolas Hayek est médiatisée, ce que l'on sait moins, c'est que le Range Rover (qui vient de fêter son 40ème anniversaire) est aussi orphelin. Son fondateur, Charles Spencer King, est lui aussi décédé, dimanche, d'un accident de bicyclette (si, si, c'est vrai!). L'homme, qui a commencé sa carrière chez Rolls Royce, a poursuivi sa carrière chez Rover durant plus de quarante ans. Dans les années 1960, il supervise le projet d'un véhicule tout-terrain "habitable et confortable" en toutes circonstances. Le Range sortira en 1970 avec la carrière qu'on lui connait, même si dans les années 2000, Charles Spencer King regrettait que le véhicule ne soit devenu qu'une voiture "de statut" et affirmait même que sa place n'était pas d'occuper les trottoirs des grandes agglomérations...

 

→ On m'accusera peut-être de corporatisme, mais tant pis! J'ai relayé à plusieurs reprises les excellentes campagnes lancées par Nissan dans toute l'Europe pour promouvoir son nouveau Qashqai. Outre l'adhésion du public, ces pubs remportent également les suffrages des professionnels. La campagne "Urbanproof Mastered" vient de se voir décerner le Grand Prix Stratégies des Stratégies Médias 2010. Une récompense hautement méritée... en attendant la campagne Juke dont vous avez déjà eu un aperçu avec les teasers diffusés fin mai. Décidément, les Cross-Overs n'ont pas fini de nous surprendre!

 

→ La crise? Citroën ne connait pas! En effet, les Chevrons ont lourdement investi pour le lancement de la DS3, citadine premium du constructeur. Une stratégie payante puisque la "déesse" est un succès. La marque annonce donc aujourd'hui l'augmentation des cadences de production, qui passeront prochainement de 350 unités par jour à 420, afin de répondre à la demande. Un joli coup qui vient couronner une stratégie marketing de haut vol et qui devrait faire taire ceux qui pensent que le marketing "ca sert à rien" dans l'automobile!

 

→ Autre marque qui survole la crise, Dacia. On le sait, le Duster est un tel succès que la marque a dû arrêter ses dépenses publicitaires pour calmer un peu le jeu. Mais dans l'ombre du Cross-Over, la Logan MCV poursuit sa route avec succès. Sorti fin 2006, le modèle vient de franchir le cap des 300 000 exemplaires produits. Un joli chiffre à faire pâlir nombre de breaks!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×