USA, Allemagne : même combat!

Depuis une quinzaine d'années, les berlines allemandes ont su s'imposer en référence sur le Globe entier. Qualité de fabrication, tenue de route, équipement, luxe... bref la rigueur germanique est devenue un réel gage de confiance pour les acheteurs. Le succès de BMW, Audi et Mercedes ne se dément d'ailleurs pas. En Europe, maintenant en Chine. Mais il est aussi un pays où les marques allemandes ont su conquérir des parts de marché et pour lequel elles ont encore de grandes ambitions : les Etats-Unis.

 

General Motors y a vu là une opportunité. Car en commercialisant au pays de l'Oncle Sam l'Opel Insignia, renommée pour l'occasion Buick Regal, le constructeur a décidé de revendiquer pleinement les gênes germaniques du modèle. On est bien loin des Saturn Astra... Fort de son titre de voiture de l'année et d'un carnet de commandes plein en Europe, l'Insignia a réussi à séduire de nouveau les clients perdus en s'inspirant autant que possible de ces cousines allemandes plus prestigieuses.

 

Buick vient d'amorcer la campagne de communication de sa Regal et le moins que l'on puisse dire, c'est que la marque américaine est fière des origines allemandes de son modèle.

 

Cela a commencé par des affichages on ne peut plus suggestif avec cette signature : ""Listen closely and you may detect a german accent", autrement dit "Ecoutez là de près et vous détecterez un accent allemand"! GM joue la partition habilement alors que Ford revendique lui pour sa Taurus une conception toute américaine. Deux écoles qui s'opposent mais pas sûr que l'Ovale bleu la joue fine sur ce coup.

 

Et comme pour appuyer la qualité de fabrication de son modèle, Buick ose même encore plus. L'Insignia a été élue Voiture de l'année européenne en 2009. De quoi donner des aîles aux marketeurs américains avec cette autre accroche sans équivoque : "We didn't start with a clay model. We started with the european car of the year"... "Nous ne sommes pas partis d'une maquette d'argile, mais de la voiture de l'année européenne".

 

Un pari risqué pour GM quand on connaît le patriotisme américain. Toutefois, au vue des premières retombées positives de cette campagne, le constructeur dévoile aujourd'hui le spot TV. Et là encore, les origines allemandes sont revendiquées au travers de l'ingénierie et de la qualité de fabrication. Et pous prouver aux américains que cette auto est faite pour rouler, "cruiser" comme ils disent, la pub reprend le nom du réseau autoroutier allemand "Autobahn"! Jugez plutôt :

L'avis du marketeur :

GM fier de posséder Opel? Un sacré revirement alors qu'il y a quelques mois, le géant américain voulait vendre la marque au Blitz. Mais l'a conservée au final, conscient de son potentiel. La Regal est un bel exemple des futures synergies entre les marques du groupe. Mieux,revendiquer le côté germanique est un discours osé pour le traditionnel GM. On ne peut donc que se réjouir de ce nouveau parallèle. A voir si cela séduira la clientèle. En tout cas, les berlines allemandes ont trouvé une américaines à qui parler!

 

Sources et Iconographie : GM, Buick, Youtube.

A noter : Découvrez en page d'accueil d'AM le nouveau défi de Gonzague... Défi n°5 : prendre la place du Yéti sur le Tour de France... un bon moment de rigolade en perspective!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site