Quand la simplicité prime

La journée avait plutôt bien commencé. Deux entretiens décrochés, un pour un constructeur auto, l'autre chez un équipementier. Me voilà donc de bonne humeur pour écrire mon billet. Un billet plutôt drôle, consacré aux portes ouvertes qui auront lieu un peu partout ce week-end. Content de moi, j'étais en train de l'illustrer quand un coup de téléphone m'a perturbé. Taper un texte, chercher des illustrations, et téléphoner (et accessoirement boire un café) ne font pas bon ménage. C'est bien connu, nous les hommes, nous ne savons pas faire plusieurs choses à la fois!

C'est pourquoi, vous n'aurez pas le billet prévu (car je n'arriverais pas, malgré tout mon talent, à ré écrire quelquechose d'aussi bon sur le même sujet). En échange, un tout autre billet, consacré au Losange. Mais je me réserve le droit de faire un second billet plus tard dans la journée, pour votre plus grand bonheur (et par pur égoïsme surtout!)...

Pour l'avoir écrit à plusieurs reprises, vous le savez, Renault est le premier annonceur français et déploie ainsi des moyens colossaux pour faire la promotion de ses productions. Cela passe par une campagne "Baby Boom" la plus importante jamais réalisée, le sponsoring d'événements de grande ampleur comme le Festival des Cannes ou encore des publicités TV à la pelle (Rappelons que Renault est le seul constructeur à avoir, à plusieurs reprises, lancés des spots en TV de plus de une minute en achetant des espaces pour trois ou quatre de ses modèles simultanément ou encore en nous souhaitant une bonne année 2010 avec un spot de 2 minutes!). Mais parfois, l'excellente Agence Publicis a des envies de simplicité!

Vous ne voyez pas de quoi je parle? Eh bien jugez par vous-même :  

 

Du texte, du texte, et rien que du texte... Pas une image, pas un motif, pas une vidéo (là, je suis de mauvaise foi, il y a une vidéo accolée à ce texte sur le site Renault... mais pas dans la presse Clin d'oeil).

Alors, tout cela serait nouveau? Une décision imposée par la crise... Renault n'a peut-être plus les moyens de se payer de "vraies" pub...

Même pas! Car ce genre de communication est parfaitement orchestré par les services marketing du Losange, en collaboration bien évidemment avec la cellule dédiée à Renault chez Publicis. Ca vous rappelle quelquechose? C'est évident, car ce n'est pas nouveau, y compris chez Renault.

Cette technique, le Losange l'a utilisée en 2008 (et même en 2009) pour faire -subtilement- de la publicité comparative avec les constructeurs allemands, en vantant la fiabilité de ses modèles selon des études réalisées par les organismes réputés ADAC et DEKRA. Pour rappel, c'était ça :  

Une pub parle de la prime à la casse et l'autre de la fiabilité. Alors quel rapport entre les deux me direz-vous? Car il faut le dire, de prime abord, tout ça semble assez plat!

La réponse est simple : cette mise en scène est là pour insister sur le caractère "important" de ce que Renault a à vous dire. On pourra rapprocher cela d'un communiqué de presse, ou plus habituel pour n'importe quel lecteur, un publi-rédactionnel. C'est forcément impactant puisque cela parait "important".

Alors certes, dans un journal ou sur internet, ces pages interpellent. Maintenant, on aurait préféré un côté un peu plus "décalé" ou un ton humoristique pour marquer les esprits et nous donner envie de lire à nouveau ce texte. Un peu à la manière des messages incessants de Peugeot "Le monsieur de chez Peugeot à quelquechose à vous dire" des années 1990 ou, plus récemment, des "rendez-vous du réseau" chaque mardi, toujours par le Lion.

Car là, la pub Renault prend un caractère un peu trop institutionnel et notre attention sera détournée dès la 2ème pub du même genre que nous croiserons. Renault le sait bien, et c'est la raison pour laquelle ce type de communication reste événementielle pour le Losange.

Allez, comme je ne suis pas totalement de mauvaise foi, je vous fais également profiter de la publicité (pourtant agaçante à regarder et surtout entendre!) qui accompagne le texte Renault :

 

Commentaires (4)

1. Petrol Head (site web) 12/01/2010


Difficile d'admirer "l'art" du glissement sémantique chez les publicitaires... sinon peut-être parce que précisément leurs "messages" (et l'inflation de leur quantité) ne multiplient pas leur vacuité.

Tout enfermer dans la logique d'une copy-strategy, voilà ce qui est affligeant.

Petrol Head
Admin www.Autoitalie.com

2. Frédéric 12/01/2010

Plutôt d'accord avec votre commentaire. Maintenant, je ne crois pas que les publicitaires soient les seuls responsables. L'annonceur a aussi très souvent tendance à les enfermer dans un brief trop orienté, empêchant toute créativité. Pour cette pub, on sent bien la main-mise du losange derrière cette "pseudo" créa de Publicis.

En tout cas, ravi de voir un admin de l'excellent forum Autoitalie sur Automotive Marketing

3. Petrol Head (site web) 12/01/2010


Argh... les sites comme le vôtre qui traite d'automobile sous un angle quelque peu "hétérodoxe", disons que c'est plutôt rare et en conséquence ça ne peut qu'éveiller ma curiosité

Maintenant qui de l'annonceur ou de l'agence est responsable d'un "désert créatif", ça c'est comme l'histoire de la poule et de l'oeuf !

4. Vanessa 12/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site