Opel vend en privé

Vous souhaitez acquérir une ancienne Opel Astra, une Tigra Twintop ou une Opel GT? C'est le moment d'en profiter.

En effet, en ce lundi, Opel se lance dans le commerce de ses modèles en ligne. Ou plutôt, destocke en ligne.  

Le constructeur, qui n'a pas encore de "store" sur la toile comme Peugeot, Renault, Citroën et bientôt Volkswagen, s'associe au site vente-privee.com pour destocker ses anciens modèles. On se souviendra qu'en 2007, Peugeot avait mené une opération similaire pour 96 1007 faiblement kilométrées. L'opération avait été un grand succès, avec plus de 70 000 connexions en quelques heures et l'écoulement du stock en quelques jours seulement. Mais si l'opération était un prélude à l'ouverture de Peugeot Webstore, elle avait aussi déclenché la colère des distributeurs de la marque au Lion. 

Voilà pourquoi Opel a procédé différemment. Pour chacun des modèles, vous sélectionnez sur les distributeurs de la région qui vous intéressent et vous accédez ainsi à leurs stocks. Opel n'est donc pas allé à l'encontre de son réseau, mais aide au contraire ce dernier à écouler des modèles qui sont en stocks depuis des mois! 

Au programme donc, des Astra précédente génération, des Twintop et des GT avec des remises très intéressantes (19% en moyenne). Toutefois, cette vente ne sera ouverte que jusqu'à demain... et à l'heure où je vous écris, déjà la moitié du stock des Tigra TwinTop est épuisé! Lest GT aussi partent bien. Etonnant donc, pour des modèles qui n'ont pas rencontré, en concession, le succès escompté! Quelques belles affaires restent à faire, dépêchez-vous donc. Sachez que pour avoir accès à la vente, il faut être inscrit sur vente-privée et verser en ligne un acompte allant de 1000€ (Astra et Tigra) à 2000€ (GT). 

 Que penser de cette initiative? Plusieurs choses. D'abord, Opel a doublement bien joué le jeu. D'une part en associant son réseau à ce destockage, et d'autre part en en proposant des remises séduisantes. D'autre part, il faut aussi y voir une phase de test de la part du constructeur au Blitz. En effet, à la manière de Peugeot, ce coup d'essai est un bon moyen de mesurer l'intérêt des acheteurs pour l'achat d'automobile en ligne. Le directeur commercial d'Opel France l'avait précisé l'an dernier : Opel aura bientôt un site à l'image de Peugeot Webstore, où le stock des concessions sera visible. Voyons alors dans cette vente privée, un bon moyen de destocker et de "sonder" le marché.

Preuve s'il en est que la distribution automobile, si elle reste encore un système protégé et surtout inédit de "grande consommation", évolue vers de nouveaux moyens d'achat. Et le net en fait partie. L'occasion peut-être de lire ou relire l'article consacré à l'e-commerce automobile d'AM, disponible ici.

 PS : Merci à tous ceux qui nous lisent via Paperblog. N'hésitez pas à venir faire un tour sur Automotive Marketing, plein de choses vous y attendent!
A noter : exceptionnellement aujourd'hui, je publierai un second billet en fin de journée... l'occasion pour vous d'avoir deux fois plus d'AM...

MàJ du 18/02 : Christophe Duchatel, directeur marketing d'Opel France, fait le bilan de l'opération sur le site autoactu.com : "Une majorité des 67 Opel vendues en ligne ont trouvé preneur, principalement les Astra, qui étaient les plus fortement remisées". L'homme se dit en outre très satisfait du buzz qui a attiré en deux jours 700 000 internautes, contre en moyenne 500 000 visiteurs sur le site constructeur Opel.fr .
Je commenterais cela brièvement en reprenant quelques-uns des commentaires lus sur la Toile. D'une part, il sera de bon ton que chez Opel, on remette en question le site internet Opel.fr. Car générer en deux jours plus de visiteurs que sur le site habituel, ca montre vraiment que le site ne satisfait pas les internautes... quand on sait qu'un site comme celui de Peugeot capte plusieurs millions d'internautes par mois! Autre commentaire, il semblerait que la réservation qui bloque les modèles pendant quelques instants ait découragé des potentiels acheteurs car j'ai visité à plusieurs reprises le site, et presque toutes les Tigra et GT étaient indiquées comme épuisées... Or apparemment, il en reste quelques-unes en stock vu que le constructeur se refuse à donner précisément le nombre de véhicules vendus durant l'opération. Mais à n'en pas douter, cette opération va engendrer une réflexion (enfin je l'espère) chez Opel pour la mise en ligne future d'un site de type Peugeot Webstore... et la refonte du site constructeur!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site