Mo-bi-li-sez vous!

En ce lundi, un petit titre racoleur pour commencer la semaine, ca fait toujours plaisir... Alors non, je ne me moque pas de la célèbre phrase prononcée par Gérald Holtz pour le Téléthon (j'ai failli écrire autre chose mais bon, vous êtes libres de donner votre argent où vous voulez alors je m'abstiens!)... Enfin si un peu. Mais surtout, elle me permet d'introduire ce petit billet consacré à la marque Mini, qui était d'ailleurs à l'honneur tout le week-end en page d'accueil d'Automotive Marketing.

 

Car oui, depuis dix ans maintenant, Mini se mobilise. Citroën et sa DS3 (avec Pierre Bergé), ou récemment Audi et son A1(pour la fondation Elton John) n'ont rien inventé. Le chic qui fait dans le caritatif, Mini le pratique déjà! Et de fort belle manière d'ailleurs. Le Libe Ball se tiendra en effet à Vienne le 17 juillet prochain. Mais qu'est-ce me direz-vous? Ca n'est pas moins que le bal caritatif le plus couru d'Europe. People, couturiers, hommes d'affaires,... bref, beaucoup de beau monde s'y croise pour, le temps d'une soirée, signer en chèque afin de s'acheter une bonne conscience (et avoir un crédit d'impôt accessoirement) afin de lutter contre le SIDA.

 

Ne prenez pas mes remarques sarcastiques au premier degré, je cautionne pleinement ce genre d'événement. Surtout que Mini y ajoute toujours sa petite touche. A l'instar de l'A1 vendue récemment aux enchères, chaque année, Mini fait de même avec un de ses modèles, que la marque confie à un grand nom de la mode. Après Versace en 2005, Diesel en 2006 (désormais impossible puisque la marque est liée à Fiat et sa 500) ou encore The Blonds en 2009, le constructeur innove en 2010 puisque ce sont trois modèles qui ont été réalisés! Diane de Furstenberg a soigné la robe de la MINI, Kenneth Cole a métamorphosé la MINI Cabrio et Francisco Costa a réalisé un inédit CountryMan très chic façon Calvin Klein.

 

La marque lance donc, avant la vente aux enchères du 17 juillet, un petit buzz sur le net en dévoilant sa gamme de "Prêt-à-porter", à découvrir dans la vidéo ci-dessous... en attendant qu'elle rapporte des centaines de milliers d'euros... ca sera toujours ça pour lutter contre cette maladie qui touche près de 40 millions de personnes dans le monde...

L'avis du marketeur :

Il est toujours délicat de traiter de ce genre de sujet. Pourtant, je l'ai fait à plusieurs reprises sur le blog ou dans les brèves de l'actu. Car oui, il y a forcément un côté démagogique dans ces démarches des constructeurs. Et notamment des constructeurs qui se disent premium comme la marque Lancia, coutumière du fait (Droits de l'homme, violences faites aux femmes,...). Et pourtant... pourtant, je relaye toujours ce genre de "coup" marketing. Pourquoi? Car je me plais à penser que c'est un mal pour un bien. Certes, le marketing et la communication autour de ce genre de choses ne sont pas faits par hasard. Mais quoiqu'il en soit, cela permet de les mettre en lumière. Surtout, puisque le constructeur y trouve son compte en faisant sa pub, et que la cause y gagne aussi en revenant sur le devant de la scène (avec souvent un chèque à la clé), difficile de ne pas approuver. Au final, le marketing, et plus encore le commerce, c'est aussi ça non?

A NOTER ! Automotive Marketing vous emmènera très prochainement à la découverte du Mini Brand Store qui vient d'ouvrir ses portes à Paris...! Pour connaître la date de la visite, rendez-vous sur la page Facebook d'AM!

Sources et Iconographie : Mini, Youtube, Life ball, AM.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×