Mini vous fait flipper!

La dernière campagne de communication de la marque MINI au Canada vient d'être lancée. L'occasion pour moi de revenir en détail sur la success story du véhicule dans ce pays, où ca n'était pas gagné d'avance. Mais pourquoi ce titre me direz-vous? Vous allez comprendre... 

Quand BMW décide de ré-introduire la MINI au Canada, la marque a été confrontée à plusieurs défis. En effet, la Mini 1 avait disparu de l'endroit depuis des années, et dans l'esprit des gens, on se souvenait d'une voiture mignonne, singulière, mais aussi dangereuse, du fait de sa petite taille, dans un pays où la démesure américaine frappe également.

BMW a donc confié à l'agence TAXI le lancement, et depuis 2002, toute la communication de la marque Mini au Canada.  

L'agence, très réputée Outre-Atlantique (elle a pour client un certain Coca-Cola par exemple...ce qui vous montre l'ampleur des bugdets qu'elle sait assurer), a réalisé une véritable étude de cas concernant le positionnement Mini. Et les conclusions ont été sans appel : il ne faut pas faire de Mini est un objet de mode comme elle l'est en Europe. Car la voiture n'est pas une icône au Canada, comme elle peut l'être chez nous. Orienter la communication sur la mode risquerait de ne permettre au modèle un succès de bien courte durée. Voilà pourquoi, l'agence a décidé de viser une clientèle plus masculine que dans le reste du monde. Le marché masculin étant "plus propice aux ventes à long terme". Voyez plutôt le type d'affichage qui s'adresse aux hommes :  

D'où mon titre que vous allez comprendre. TAXI a choisi un positionnement décalé et ambitieux en suivant l'axe du FLIP, développé à partir de l'ancien modèle mythique et du nouveau : Fun, Légendaire, Individualiste, Puissante. Comme le clame l'agence, Mini dispose de tous les atouts pour "faire flipper les hommes"!

Aujourd'hui, la Mini est un succès au Canada. Dès sa première année de commercialisation, elle a atteint en quelques semaines 40% de ses objectifs annuels et BMW a félicité l'agence, considérant le lancement de Mini dans le pays comme l'un des plus réussis du "revival". La clientèle masculine, cible privilégiée, représente près de 75% des acheteurs de Mini, et la Cooper S, 50% des volumes.

Tout cela, c'était pour la petite histoire, car c'était en 2002. Preuve que BMW est satisfait, TAXI détient toujours le budget Mini. Et lance ces derniers jours une campagne visant à promouvoir l'économie de carburant réalisé par le petit modèle. Car crise oblige, le marché américain se recentre, un peu comme en Europe, à des modèles plus petits et plus économes en carburant.

Découvrez sans plus attendre cet étonnant spot :

Original non? Ca se passe d'un long discours. Concis, amusant, décalé. L'esprit Mini est là, mais avec un petit truc en plus propre à la stratégie canadienne. Au final, on obtient un spot efficace, qui est actuellement diffusé sur les écrans. Clairement, la Mini a beau avoir à faire à une concurrence qui s'intensifie, la marque a une avance en terme de communication qu'il sera difficile à rattraper non?

Allez, pour le plaisir, découvrez ci-dessous d'autres com' Mini au Canada. Et vous allez voir qu'elles conservent la touche Mini tout en apportant une fraicheur bien agréable :

Comme en Europe, la Mini ne s'affiche pas toujours dans sa com :  

La petite aime jouer avec le décor... 

... même si le décor correspond à des toilettes (noter qu'on voit immédiatement la cible masculine!) :  

Sources et Iconographie : Mini.ca, Taxi, AM.

 

Commentaires (1)

1. Etienne 11/04/2010

Mais où es-tu allé chercher ça? En tout cas, bien trouvé ;) C'est clair que la com' Mini est unique et que DS3 and co ne sont pas prêtes d'arriver à un tel niveau.
Sinon, comment ca se passe? On veut des news!!!! A bientôt!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×