Les réseaux sociaux dans l'auto

Si vous êtes venus faire un tour sur Automotive Marketing ce week-end (et je n'en doute pas!), vous aurez remarqué une petite chose, ou plutôt un petit "f" dans un carré bleu sur la droite. Eh oui, Automotive Marketing a désormais sa page officielle sur Facebook! Une nouveauté qui accompagne le lancement la semaine d'avant de la chaîne Youtube, et qui complète peu à peu le dispositif d'intéraction du site. Et cette page officielle ne sera pas qu'une page pour signifier que vous êtes fan sans aucun supplément de contenu comme c'est malheureusement souvent le cas! Sinon, hormis suivre la mouvance, ca n'apporte rien. Non, sur cette page Facebook, vous aurez droit à des infos exclusives, notamment sur la prochaine version d'Automotive Marketing. Et vous pouvez également devenir fan pour échanger simplement avec moi sur l'actualité auto ou papoter marketing. Ca sera un plaisir!

Cette page Facebook est l'occasion pour moi de vous parler aujourd'hui de l'importance qu'ont pris les réseaux sociaux dans l'automobile. Facebook, Twitter... mais ils ne sont pas les seuls! 

Mais commençons par le début en parlant du réseau social le plus connu. Je parle bien sûr de Facebook. Tous les constructeurs ont désormais leur page officielle sur ce réseau social. Normal, quand on sait qu'il compte plus de 250 millions d'utilisateurs, dont 120 millions qui s'y connectent chaque jour! Les constructeurs automobiles ont compris qu'il ne fallait pas se passer de ce moyen privilégié de communiquer avec les clients. Pensez donc : si l'internaute devient "fan" de votre page Facebook, c'est une action consciente. On peut alors l'utiliser pour faire un peu de marketing viral non? (l'article est à relire ici). Mais au petit jeu de Facebook ou Twitter, tous les constructeurs n'ont pas les mêmes stratégies, et certains ont pris un retard considérable. Si les constructeurs premium ont senti la tendance des réseaux sociaux, les constructeurs généralistes, et parmi eux les français, n'ont pas flairé le filon. Ils essayent donc de rattraper leur retard. Citroën mise ainsi depuis le début de l'annonce de sa gamme DS sur les réseaux sociaux. En partant d'un constat simple : les clients de cette gamme "premium" ont un profil "technologique". C'est-à-dire que ces clients potentiels ont été définis comme modernes, suivant la mode, qu'elle soit vestimentaire ou technologique. Ils sont donc présents sur les réseaux sociaux. D'où, sur la page officielle des chevrons, une rubrique spécialement dédiée à la nouvelle DS3. Et ca marche! Car c'est à partir de là que la citadine chic a fait le buzz en se dévoilant, ou en montrant en avant-première ses spots publicitaires. Assurément, un joli coup pour la marque, complété par le fameux concours photo développé par Dagobert avec une application innovante qui se connecte à votre profil et charge vos photos sans aucune action de votre part. 

Peugeot de son côté, après avoir été précurseur sur le web 2.0 (le site internet Peugeot.fr est le site internet constructeur le plus visité), n'a pas senti cette tendance des réseaux sociaux. Assez logique, car la clientèle traditionnelle de la marque suit plus la tendance qu'elle ne la crée. Mais un nouvel profil d'acheteur de Peugeot se dessine, et la marque essaie aujourd'hui de rattraper son retard. Sa nouvelle identité ou encore son Eco cup ont eu des sites internet dédiés qui tous deux permettaient de rejoindre la page Facebook officielle du constructeur sur laquelle les noms des participants au marathon écolo économique ont été publiés en avant-première. Renault suit lui pour le moment le mouvement, en se contentant de mettre des touches Facebook ou Twitter un peu partout, comme j'ai pu le dénoncer la semaine dernière sur le site Renault Rent...

Mais si l'expérience française balbutie encore, les constructeurs premium ont compris l'importance de ces réseaux sociaux plus vites que tout le monde. D'ailleurs, le 10 février, BMW a publié une vidéo inédite sur Youtube que je vous invite à découvrir ci-dessous :

Et oui! BMW a célébré en grande pompe sont 500.000ème fan sur Facebook. Un chiffre qui fait rêver les autres constructeurs. Pensez donc, Mercedes n'en a à peine 250 000, et les français dix fois moins! Pour célébrer cette réussite, la marque lance un concours sur sa page Facebook, intitulé "Expert Challenge". Au programme, un challenge(!) qui vous permettra peut-être de remporter un voyage pour aller à la rencontrer de la marque bavaroise dans son fief de Munich! Ne cherchez plus : la page Facebook de BM, c'est par ! Un succès qui ne se dément d'ailleurs par pour BMW, qui a, à l'heure où je vous écris, plus de 513.000 fans! La marque a compris tôt là où il fallait être... elle en récolte donc aujourd'hui les fruits.  

Les réseaux sociaux sont aussi une arme automobile pour séduire de nouveaux acheteurs (car il faut surfer sur la tendance...). Je vous invite à relire le billet consacré à Suzuki récemment pour vous en convaincre (pas la peine de chercher, c'est ici!).
Pour en finir avec Facebook, sachez que vous êtes plus de 100 millions à vous y connecter via une version mobile. Pour développer encore un peu plus cela, et faire concurrence à Twitter, la marque a dévoilé hier une version "light" de son système, baptisée Facebook Zero (comme le coca!). A découvrir prochainement...

Vous vous demandez à quoi peuvent servir les versions mobiles dans l'automobile? Car sans photo, sans vidéo, difficile de faire de la pub. Ne croyez pas cela. Vous recevez peut-être des sms de votre concessionnaire vous informant de telle ou telle promotion. L'idée est semble-t-il de faire de même. Ainsi, en janvier, Ford a dévoilé une version embarquée de Twitter. Twitter est lié au système Ford My Touch et permet ainsi à tout moment de se connecter au réseau social. Peut-être une manière de prévenir vos amis que vous êtes en route ou votre épouse qu'elle peut lancer la cuisson du repas, vous êtes sur le chemin du retour? Kia a également développé une interface Bluetooth qui met à jour vos statuts sur vos différents réseaux quand vous pénétrez à bord de votre auto. Original non?

Enfin, et c'est nouveau, un réseau social spécialement dédié à l'automobile a été lancé il y a quelques mois. Un réseau qui fonctionne un peu comme Twitter, et qui vous permet de donner simplement votre avis sur l'automobile. Vous pouvez rejoindre des groupes, poster des photos et vidéos ou simplement "laisser un message sur votre pare-brise". ebuga (www.ebuga.fr), puisque c'est son nom, se définit comme le premier réseau social destiné et réalisé par l'automobiliste. 

Echangez vos avis, allez "partager et enrichir, commenter tout l'actualité automobile". Bref, un pas de plus vers la sociabilisation virtuelle de l'industrie automobile!

A n'en pas douter, nous n'avons pas fini d'entendre parler de l'automobile sur les réseaux sociaux. Et en bons soldats du marketing viral, les différents réseaux véhiculent tout ce qui fait l'automobile : la passion pour le produit, pour l'histoire, l'actualité, les jeux concours, les expériences et les applications. Loin de moi l'idée de juger le principe, surtout au moment où je vous invite à me rejoindre sur la page d'Automotive Marketing. Mais si j'applaudis la virtualité des choses quand elle permet une communication renforcée entre les hommes, je la dénigre quand je détecte toute forme de manipulation. A vous donc de rejoindre les bons groupes et les bonnes pages... et d'être pleinement acteur de cette "virtual society"! Pour que l'automobile -même virtuelle- soit toujours un plaisir...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

ZOOM sur le challenge Volvo "Drive Around the World" Facebook : 

Afin de promouvoir sa C30 DRIVe, qui permet de parcourir 1 333km avec un plein tout en polluant moins, Volvo a lancé il y a quelques mois le challenge "Drive around the World". Le principe est simple et se déroule uniquement sur Facebook : remettre une C30 DRIVe virtuelle à ses amis habitant à une distance approximative de 1333km afin de parcourir en 80 jours un tour du monde virtuel et écolo. Volvo dévoile aujourd'hui que le défi a été relevé par 63 500 fans de la marque et que l'équipe gagnante, dénommée "Volvo fans", a fait passé sa C30 dans les mains de 140 fans, de Suède jusqu'en Egypte. Elle remporte 15000€ destinés à un projet écolo : le développement d'unf ferme éolienne certifiée Gold Standard à Izmir, en Turquie. Bravo à eux! Et c'est encore une preuve s'il en était besoin de la "puissance" de Facebook!  

Commentaires (1)

1. jacques klein 11/05/2011

Bonjour

j'aimerai pouvoir échanger avec vous concernant Facebook (ou autre réseau) et les apports possibles vers les réparateurs.

Cordialement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site