Il grêle? Pas grave, c'est du neuf!

 

Attention info INSOLITE ! ! !

Ici, je vous parle souvent marketing et communication, mais aussi commerce. Car les trois sont liés. Une sorte de cercle vertueux (oui, oui!) qui parfois, tourne au cercle vicieux!

Pourquoi j'écris cela? Car si hier, je n'hésitais pas, une nouvelle fois, à mettre en avant les qualités du coréen KIA dans sa communication, mais également sa relation client, avec notamment, son fameux engagement "jamais pris en Europe par un constructeur automobile" (la garantie 7 ans étendue à toute la gamme pour ceux qui ne suivent pas), il est bon de rappeler que la relation entre un constructeur et son réseau est également plus que nécessaire, qui plus est quand on dispose encore d'une image de marque balbutiante! Et oui, si KIA revendique "The Power to Surprise", vous n'imaginez pas à quel point! Ou quand un véhicule neuf ne le serait pas totalement...

En effet, www.autoactu.com, le site de "l'information automobile professionnelle" (que je vous invite d'ailleurs à consulter chaque matin avec usine nouvelle) révèle aujourd'hui que le constructeur KIA aurait livré 3325 véhicules qui ont été frappés par la grêle dans la nuit du 25 mai 2009. Mais comment Autoactu peut-il être au courant d'un événement survenu il ya plus de six mois? Simplement parce qu'un concessionnaire en conflit avec KIA France sur ses objectifs a saisi le Tribunal et ainsi révélé l'information. Sympa non? Et très typique des relations entre les constructeurs et leurs distributeurs.

C'est qu'à force d'imposer des objectifs toujours plus élevés et des contraintes importantes, les concessionnaires se mettent à jouer le jeu de leur maison-mère et chercher la petite bête. Dites-moi Monsieur KIA, la relation client c'est bien. Mais qu'en est-il de la relation réseau? Parce qu'une bonne qualité de service, une image de marque, ca passe aussi par là.

D'ailleurs cette affaire est aujourd'hui reprise par l'ensemble de la presse et risque de ne pas assurer une bonne pub pour le coréen en quête de notoriété.

Quoique... le constructeur fait quand même preuve de transparence en dévoilant que 4200 véhicules ont été grêlés et que seuls ceux qui pouvaient être remis en état selon les critères et les exigences de qualités de véhicules neufs (sait-on jamais, c'est peut-être Rafael Nadal, entre deux matchs, qui les a remis en état...Rigolant )ont été livrés au client final.  

Un porte-parole de KIA a déclaré qu'"Il s'agissait de dommages esthétiques mineurs sans conséquence sur la structure du véhicule. Et, dans le cas très peu probable d'un retour, les réparations seront de toute façon prises en charge par la garantie". Pas de panique donc? Pas si sûr. Car un véhicule réparé peut-il être considéré comme un véhicule neuf? Théoriquement non. Mais c'est ce que l'expertise demandée par le Tribunal tranchera. Verdict dans quelques mois.

En attendant, ce témoignage montre bien les relations de plus en plus difficiles entre constructeur et réseau dans la distribution automobile. Et vous l'aurez remarqué, mais celui qui trinque toujours au final... c'est le client!!!!! Car malgré les réparations, on ne s'attend pas forcément à ce que son véhicule tout beau tout neuf ait déjà subi des réparations...Non décidé

Plus d'info sur le site autoactu : c'est ICI !

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×