DS3 : le Distinctive Test!

 

"17h50 et il n'a publié aucun billet? Etonnant"... "Je trouve que ces jours-ci, il se relâche, il est bien son blog m'enfin quand même, obligé d'y revenir plusieurs fois par jour".... Oui, oui, je sais que vous avez pensé ça! Pas grave, votre attente risque d'être récompensée.

En effet, ce matin, puis à midi, et dans l'après-midi, rien ne m'a inspiré pour vous écrire. "Tant pis, j'attendrais ce soir ou demain" me suis-je dit. Et puis j'avais des courses à faire. Et le hasard a voulu que je passe près d'une concession Citroën. Elle a attiré mon regard, puisqu'elle vient (apparemment, car cela fait longtemps que je n'étais pas passé devant!) la nouvelle identité Citroën. Une réussite. Et mon regard a été attiré par des hommes qui avaient l'air de s'activer... Serait-ce qu'ils sont en train de monter l'espace DS3? Ni une, ni deux, demi-tour pour en avoir le coeur net!

Et DS3 était bien là. Autour d'elle, trois hommes étaient en train d'installer le fameux show-room distinctif nécessaire à toute exposition de DS3 en concession. 25m² dédiés à la nouvelle citadine premium des chevrons, avec meubles, textures et configurateur HD sur grand écran. Chez Citroën, on semble vouloir assurer pour le lancement officiel, qui aura lieu en mars.

Et la DS3 exposée, une version Sport Chic THP 150 toute de noir vêtue au prix de 22 840€ avec quelques options, a confirmé mes impressions du Salon de Lyon. Un bel bien objet que ce modèle... bien loin de l'aspect vulgaire et sous Mini qu'elle véhiculait pour moi d'après les seules photos.

Si cette voiture semble réussie, je l'ai dit souvent, son succès, non pas de départ mais sur la durée, dépendra de la capacité du réseau Citroën à savoir vendre l'objet! Alors l'occasion était trop belle, je me suis laissé tenté par la perspective de l'achat de cette DS3... pour ainsi mettre à défi le conseiller commercial en présence de me la vendre.

C'est parti pour le test commercial en concession (Citroën Varennes Vauzelles dans le 58) !

Bien habillé, ma voiture bien en évidence devant la concession (ça, c'est le fruit du hasard... il pleut dans la Nièvre aujourd'hui!), j'avais toutes les cartes pour jouer le client potentiel. Que je suis d'ailleurs peut-être...

L'hôtesse Citroën m'a donc envoyé vers un jeune conseiller clientèle, me précisant amicalement que je préfèrerai sûrement mieux discuter entre jeunes qu'avec d'autres conseillers commerciaux largement cinquantenaire qui n'étaient pourtant pas occupés. Aurait-on décidé chez Citroën que pour la DS3 (car je n'ai jamais ce genre de "comportement" pour d'autres modèles des chevrons, et notamment la nouvelle C3 que j'étais allé voir il y a quelques mois), il fallait mettre le client en phase avec son CC? Ou simple zèle de l'hôtesse? J'ai trouvé l'attention sympathique.

Après quelques instants d'attente, un jeune CC s'est donc présenté. Avenant, nous avons faire le tour de DS3 en long, en large et en travers. Intérieur, extérieur, coffre, zoom sur les "personnalisations" dont était équipé le modèle présenté, ce CC n'a pas lésiné sur la présentation. Détail intéressant et hautement briefé par Citroën : ce CC n'a pas une seule fois cité la cible (du moins au début!), une certaine Mini, se contentant de dire "c'est une cinq places... pas comme la concurrence" ou "elle dispose d'un vrai coffre... à l'inverse des autres modèles du segment"! Idem pour le discours bien rôdé que répète Frédéric Banzet, nouveau DG de Citroën : cette DS3 est "une VRAIE voiture".

Allez, pour le forcer un peu, j'ai moi-même évoqué le nom de la Mini... et là, le CC n'a plus hésité à le prononcer. Etonnant non?

Découverte sous toutes ces coutures, le modèle m'a charmé. Bien sûr, certains détails agaçants sont encore présent. J'ai aimé le design et l'intérieur luxueux (cette version haut de gamme avec cuir Lama et GPS My Way aide sûrement!), même si je ne peux m'empêcher de noter quelques détails de finition, comme les ajustages qui sont loin d'etre soignés! Je salue aussi l'ambiance très confinée, qui incite à la conduite dynamique tout en dégageant une atmosphère de bien-être... avec ce petit volant retravaillé et ses touches d'aluminium brossé.

S'en est suivi une présentation de la gamme et des équipements. Jusque là, rien de bien distinctif, sauf que j'ai vraiment apprécié "la pédagogie" de l'homme. Il est clair que la formation de vente pour ce modèle a été scrupuleusement réalisée : Il faut donc bien prendre le temps d'expliquer au client potentiel le vaste choix de personnalisations disponibles. Car c'est là-dessus que le constructeur entend miser. C'est que ca a coûté cher de les développer. Il faut  maintenant les rentabiliser...et pour cela, les vendre!

Egalement (et c'est assez rare pour être signalé) mis en avant, les nombreux essais. Le CC s'est plu à insister sur le fait que la presse "unanime", salue les qualités du modèle. Et en passionné d'automobile (comme le sont souvent les vendeurs), il n'a pas hésité à mettre en avant le test d'Auto moto sur TF1 réalisé dimanche... En partageant même mon avis! Pour une fois, l'essai était plutôt complet et bien réalisé, contrairement à, comme c'est trop souvent le cas dans cette émission, un essai sommaire digne de la ménagère de - de 50 ans, cible ô combien importante pour la chaîne privée! D'ailleurs, pour saluer cet effort de Marion Jollès et Jérôme Chon, visionnez l'essai ci-dessous :

Mais revenons-en à nos moutons, ou plutôt à cette déesse.

Question tarif, le CC n'a pas hésité. "Vous êtes jeune, vous avez l'air branché (serait-ce parce que j'avais sorti mon smartphone pour lire un sms... c'est qu'il a l'oeil ce vendeur!), vous aimez les voitures dynamiques apparemment... Je vous conseille donc de vous faire plaisir". C'est vrai qu'à 20 000€ la DS3 Sport Chic THP (parce que beurk le diesel!), la proposition est alléchante. Et une voiture personnalisée et très bien équipée ne dépassera pas les 23 000€... on est 3 à 4000 € sous les prix de la Mini... pour une vraie voiture!

Je me suis pour une fois laissé prendre au jeu de la présentation en concession, alors que je connaissais bien le modèle. Mais sans repartir avec une proposition commerciale. Car le CC a pris mes coordonnées, pour m'inviter, dans les prochains jours, à venir configurer ma DS3 sur le show room tactile en cours d'installation... et ainsi découvrir l'espace entièrement consacré à cette Distinctive Serie!

Une initiative une nouvelle fois sympathique... qui n'est pas sans but. Me faire revenir (j'aurais même peut-être droit à un essai "exclusif" car le modèle ne pourra être mis entre les mains des clients qu'en Mars) permet de s'assurer de mon intérêt pour la voiture. En attendant, pour me donner envie, je dispose de la brochure DS3, qui n'est pas vraiment une brochure, mais un book de photo permettant de visualiser un grand nombre des possibilités de personnalisation. Encore une belle idée des équipes DS, que j'ai eu la chance de rencontrer il y a quelques mois.

Mais le fin du fin vient d'arriver. Un sms du conseiller commercial, me remerciant de ma visite et de l'intérêt porté à DS3!

Citroën semble donc avoir briefé ses troupes. Ce que d'ailleurs, le CC m'a avoué : "On n'a pas droit à l'erreur avec ce modèle. Citroën veut en faire un succès. Des visites mystère (c'est courant dans l'automobile) sont prévues,et le constructeur a prévenu qu'il y en aurait deux fois plus que pour un lancement classique"! 

En tout cas, chapeau bas. Je ne suis bien entendu pas reparti avec un bon de commande signé. Je ne sais pas non plus si DS3 sera ma prochaine voiture, quoique, c'est sûr, je retournerai faire la configuration et l'essai.

Mais il est sûr que j'ai été conquis par la prestation commerciale, ce qui est rare. Habituellement, je suis au moins autant câlé que le CC que j'ai face à moi, et je lui dis au bout de trois minutes que je travaille aussi dans l'automobile pour lever toute ambiguité. Cette fois, pour vous chers lecteurs, mais aussi parce que j'ai été surpris, je lui ai permis de jouer son rôle de conseiller jusqu'à la fin... sans même lui avoir dit que nous travaillons dans le même univers! Un conseiller commercial sympathique, maitrisant son produit et surtout les nouvelles méthodes de vente, qui font généralement honneur aux constructeurs premium et défaut à nos chers constructeurs français!

NB : Pas de photo de cette DS3 SportChic. Je voulais, mais le CC m'a demandé de ne pas en prendre tant que l'espace DS3 n'était pas monté. J'ai respecté son souhait, car je n'aime pas saboter le travail des autres.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×