Ca Gordinise un max!

Il y a presque un an naissait Automotive Marketing. Et mon premier billet (relire ici) était consacré à la renaissance d'une des plus célèbres griffes de l'automobile sportive made in France : Gordini.

 

Une année est passée et Renault tire aujourd'hui un bilan de ce revival via un communiqué de presse. Logique alors que je vous en parle.

Et je ne vous le cache pas. A la première lecture de ce communiqué, le passionné d'automobile que je suis a été choqué. Vraiment. D'ailleurs, plutôt que le spot anglais de la Fabia RS, j'avais même choisi d'afficher en Une d'Automotive Marketing "L'aberration du jour". Mais une fois le point final mis à mon petit laïus, le marketeur que je suis a eu l'envie soudaine de relire ce communiqué. Une seconde lecture qui m'a permis  de lire la prose du Losange avec un autre oeil. Attention, je crois que la suite du billet ne plaira pas à tout le monde...

De prime abord, voilà la phrase qui m'a interpellé : 

"Twingo Gordini R.S. et Clio Gordini R.S ont permis de développer les ventes de Renault Sport en séduisant une clientèle plus jeune mais également plus  féminine. Fort de ce succès, Renault étend sa griffe « French Touch » en lançant Twingo Gordini. Ce nouvel opus s’intègre dans la gamme Twingo en remplacement de la version GT."

 

Ca n'a l'air de rien, mais Renault réservait jusque-là cette signature sportivo-luxueuse à ses citadines les plus exclusives. Déjà lors de l'annonce du retour de "Gordo", les fans avaient crié au scandale en découvrant qu'aucun changement technique n'était fait sur les Twingo RS et Clio RS Gordini. Oui, mais Renault se défendait alors en arguant que le sigle RS et les performances qui vont avec étaient suffisants pour ne pas "doper" ces modèles griffées.

 

Certes, l'argument se tient. Mais alors que penser d'une simple Twingo "GT" qui se transforme en Gordini? Car GT, pour Twingo, cela signifie 1.2 TCE de 100 ch (agréable à conduire mais pas très sportif) ou pire, 1.5 DCi 85 ch. Une Gordini diesel? On aura tout vu!

En même temps, que représente le mythe Gordini pour la clientèle automobile d'aujourd'hui? Le rallye de Monte Carlo? Cela fait bien longtemps que Renault n'y est plus engagé officiellement. Voitures sportives et dépouillées? OK...mais qui, de nos jours, mettra 20 000 euros dans une voiture sans clim? Pas grand monde à part une clientèle d'aficionados passionnés... Très bien, mais cela fait bien longtemps que les marques d'automobiles ne vivent plus grâce à eux... Une voiture un peu voyante avec des phares jaunes et son bleu si spécifique? Autant cela a son charme sur une R8 de l'époque autant nous ne sommes plus nombreux à franchir le pas d'une couleur "osée"... Preuve en est les ventes confidentielles du très particulier Vert Alien sur la Clio RS... Et les exemples similaires sont légions...

 

Aujourd'hui, le client prêt à investir 20 000 euros ou plus dans une citadine veut se démarquer. Le succès des Mini, DS3, Fiat 500 ou encore Audi A1 en est la preuve. Et c'est alors le point de vue qu'a adopté Renault. Alors au final, une timide GT qui devient Gordini, cela peut être tentant :

 

Une Gordini version 2010 c'est une voiture : élégante (jantes alliages, carroserie entièrement peinte), bien équipée (clim automatique, autoradio MP3 et bluetooth,...), distinctive (badge, sellerie, déco, couleur, ... siglées Gordini), écologique et abordable (d'où les petits moteurs, plus respectueux de l'environnement et plus accessibles). Car oui, en développant la série Gordini sur des motorisations plus basiques, mais encore un brin dynamique, Renault veut populariser encore un peu plus le véhicule adapté à la personnalité de chacun. Ou comment faire d'une voiture SA voiture.

  

Et force est de reconnaître qu'en dressant un bilan, la renaissance de Gordini version Renault séduit. Pas les inconditionnels de sport auto, bien entendu. Mais comme je l'ai dit plus haut, ce ne sont pas eux qui font vivre à eux seuls une marque. La griffe Gordini semble avoir trouvé sa clientèle sans jouer du buzz dont toutes ses concurrentes usent et abusent.

Renault, qui voit en Gordini une "french touch", se félicite. Depuis son introduction, Twingo RS et Clio RS ne cessent de progresser sur leurs marchés respectifs. Mieux, une véritable communauté est née avec 28 000 fans sur Facebook et une application I Phone téléchargée 115 000 fois! Surtout, Gordini a atteint la cible visée par Renault. La clientèle Gordini RS est plus jeune et plus féminine qu'auparavant sur les gammes sportives.

D'aucuns verront le mythe Gordini totalement bafoué par ce revival... Sauf qu'une fois encore, cela serait jugé bien précipitament. Ainsi, si Renault a relancé la griffe avec d'autres couleurs que le célèbre bleu de la R8, les clients ne s'y trompent pas et 90% des commandes concernent le bleu "Malte", sorte d'actualisation du bleu de l'époque, mais adapté aux codes du 21ème siècle. Tout comme les bandes blanches sont présentes à 99% sur les véhicules livrés! Ce qui, dixit la marque, "illustre l’attractivité des versions Gordini et la force intemporelle de leur code identitaire".

En matière de communication aussi, Renault a créé un univers Gordini, comme j'ai déjà pu vous en parler ici.

 

L'avis du marketeur :

Oui, je dois l'avouer. J'étais très sceptique à l'annonce de la renaissance de Gordini, et encore plus après l'annonce de ce qu'il se dessinait. C'était il y a un an. Depuis, les résultats commerciaux ont donné raison à Renault et donc à son Directeur Marketing, Stephen Normann, qui défendait à l'époque cette réinterprétration face à toutes les critiques du public et de la presse. Peu de communication, pas de réel buzz, et pourtant, Renault a su imposer sa vision de Gordini en 2010 et décide donc aujourd'hui de l'étendre un peu plus. Car il y a fort à parier qu'après des Twingo Gordini non RS, on croisera bientôt sur nos routes les spécimens Clio, Mégane et consorts. En parallèle, les plus attentifs d'entre vous auront remarqué que le Losange a aussi profondément revu sa gamme "Initiale", appellation des versions les plus luxueuses de ses modèles. Et le succès est également au rendez-vous. Initiale et Gordini, deux premiers pas réussis dans les univers du luxe et du sport... De là à y voir des signes annonciateurs d'un vrai haut de gamme pour le constructeur français et de futurs modèles sportifs... Il n'y a qu'un pas que je franchis avec plaisir!

Sources et Iconographie : Renault, chaîne Youtube d'AM, AM.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site