Billet d'Hummer!

Si GM s'est félicité en début de semaine d'avoir conclu la vente de Saab avec le néerlandais Spyker, il est une autre marque de l'ancien géant américain qui ne sortira pas indemne de la crise : Hummer.

Vous connaissez forcément Hummer. Ces gros 4x4 démesurés (chez nous), à l'affiche de nombreux films et séries (ce n'est pas Horatio des Experts Miami qui dira le contraire...) et très appréciés des people... Tout ça c'est bien, mais ca ne suffit pas à faire vivre une marque. General Motors a donc confirmé hier en fin de journée la nouvelle que nombre de sites annonçaient depuis longtemps. Dans quelques mois, Hummer ne sera plus, et rejoindra au Panthéon GM Saturn et Pontiac.

Il y avait pourtant un repreneur potentiel. Un chinois (dès lors qu'il y a un rachat à faire, ils sont là!), en l'entreprise Sichuan Tengzhong Heavy Industiral Machines. Ca ne vous dit rien? Normal. Ce groupe ne fabrique que des machines industrielles et des engins de travaux publics. J'en vois déjà certains rire, en se disant qu'au final, Hummer n'est pas loin de tout ça. Certes... Mais entre fabriquer des automobiles (même démesurées) et des machines, il y a un fossé. Un immense fossé, qui a conclu à l'impossibilité de trouver un accord. Pour info, Sichuan, c'est ça :  

Sichuan Tengzhong Heavy Industrial Machinery a donc retiré son offre, faute d'autorisation avec les autorités chinoises. GM, qui ne croyait pas vraiment à ce repreneur, entame dès aujourd'hui la procédure de démantèlement d'Hummer.

Bon alors, la mort d'Hummer, en gros, ca change quoi? Pas grand chose penseront certains. D'autres sé réjouiront même de cette nouvelle. Ces énormes 4x4, polluants et gloutons n'ont plus leur place dans le paysage automobile d'aujourd'hui. Aux Etats-Unis comme en Europe. D'accord.

Mais je suis sûr que beaucoup auront le même avis que moi. Car avec la mort de cette marque mythique, à la base militaire et qui s'est ensuite lancée à la conquête de la clientèle des particuliers, c'est tout un pan de l'histoire automobile qui disparait. Ou plutôt, la passion automobile qui sétiole encore un peu, au profit de l'environnement, du CO2 et des gens "bien-pensants"! Car n'oublions pas que les bonus écologiques et les réductions de CO2 ne sont que la face visible de l'iceberg. Ou comment culpabiliser l'automobiliste, qui est aussi citoyen, pour éviter de confronter la société aux véritables problèmes. Dès lors, on va vous proposer tour à tour des véhicules électriques. Au prix exhorbitant d'abord, mais la préservation de la planète, ca n'a pas de prix non? Et puis de plus en plus abordables, car sponsorisés à grand coup d'aides des différents Etats. Pas grave, ce sont nos impôts qui payent! Et tant que les ouvriers de Flins sont heureux d'accueillir Zoé (mais combien d'entre eux auront les moyens et l'envie de s'en payer une?), réjouissons-nous! Ca nous évite de penser à ce qui fait vraiment mal à la planète : les déchets pas triés, l'électricité que l'on sur-consomme (pas grave, il parait que ca ne pollue pas!),... mais surtout, on évite ainsi de faire payer les vrais pollueurs... Les industries, avec en ligne de mire, celles des Etats-Unis et de la Chine...

Mais bon, ca n'est pas grave. Hummer n'est plus, et ca sera autant de CO2 en moins rejetté dans l'atmosphère. Pensez-donc, le H2, avec ses 3 tonnes et 325ch émet pas moins de 372 grammes de CO2 par km, alors qu'une "modeste Clio" n'en émet que 99 grammes. Alors oui, tant mieux pour la planète qu'Hummer se meurt (OK, elle était facile celle-là). A tous ceux qui voient en Hummer le symbôle de la décadence et du mauvais goût américain, le "bling bling" cher à certains, et dans une Clio (ou tout autre type de citadine...je n'ai rien contre la Clio!) l'image même de la conscience écologique accessible (je zappe volontairement électrique et hybride, deux technologies pas encore accessibles à tous), je n'oserai pas poser les questions suivantes : Combien y-a-t-il de Clio en circulation? et de Hummer?

OK, le Humvee (son petit surnom américain du temps de ses périples militaires) n'a pas été aidé par la crise, la flambée des prix de l'essence (bien qu'il se soit converti au diesel, il consomme tout de même 35 litres au cent!) et le véritable lynchage médiatique qu'il a subi. OK. C'est en fait irrévocable. Je ne féliciterais pas non plus le marketing de GM, qui n'a accès sa com' que sur la démesure et les origines militaires de la gamme (alors qu'il n'en était rien pour les derniers modèles, surtout le "petit" H3, presque civilisé"). Mais au nom de tous les passionnés d'automobiles, je pousse un coup de gueule contre ce destin fatal. Car il est toujours triste de voir un constructeur s'éteindre.

RIP Hummer. On t'aimait bien, car ton slogan te résume à lui seul "Like nothing else"...Tant pis pour tes 3000 employés!

Pour lire le communiqué, c'est ici

NB : Vous retrouvez désormais en page d'accueil, en plus de ... du jour, toutes les brèves qui font l'actualité automobile (ici)! Et vous pouvez donner votre avis sur cette nouveauté en votant au sondage!

 

Commentaires (1)

1. mike 27/02/2010

Je crois qu'il ne faut pas réduire le côté "too much" des Hummer à de simples considérations écologiques. C'est à mon avis bien plus large que ça. Le Hummer pose aussi un problème citoyen, même s'il émettait 0g de CO².
Que nous soyons, et de plus en plus, dans une société du paraître, soit. Qu'il faille jeter au visage de l'autre sa réussite ou son tout mieux que toi, tout plus gros, il faut faire avec. Mais il doit y avoir des limites. Le Hummer est quand même, ne l'oublions pas, le dernier stade au sens propre avant le char d'assaut.
Circuler en Hummer c'est quand même avoir un besoin d'être vu d'une infantilité totale. Sinon, il y a Q7 et autres Cayenne, au stade précédent.
C'est aussi écraser l'autre, au moins au sens figuré. Le mettre en danger en outre, au delà du raisonnable.
Alors attention, je ne suis pas partisan du tout politiquement correct ou du tout gnan-gnan, mais là je pense qu'on est vraiment hors limites. Je trouve ces engins totalement grotesques, et il n'est d'ailleurs pas étonnant que leur mode ait été lancée par des rappeurs hydrocéphales ou des starlettes de papier toilettes. Il était temps que ça cesse. Trop, c'est trop.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×