Audi descend Lexus de l'Olympe

Les constructeurs automobiles aiment la musique. Les plus assidus d'entre vous se rappeleront forcément plusieurs billets sur le sujet. Pour les autres, je vous invite à une séance de rattrapage en parcourant le blog!

Le rapport avec le titre me direz-vous? L'Olympe qui nous intéresse aujourd'hui est celui de Bruno Coquatrix. Vous l'aurez compris, je parle de l'Olympia. Pourquoi? Petit rappel des faits. 

 

Vendredi 5 juin 2009, Toyota France lance son nouveau 4x4 haut de gamme hybride, le RX450h. Pour célébrer cela, M. Gardel, Président de Toyota France, avait convié l'ensemble du réseau Lexus et quelques stars à une soirée exceptionnelle dans cette salle mythique de la place parisienne. Au programme, concert de Yara Lapidus, la femme du fils du célèbre Ted Lapidus, sous l'oeil attentif de VIP venus faire la promo du nouveau SUV. Thierry Lhermitte d'abord, déjà ambassadeur du modèle précédent, le 400h, était venu vanter les mérites de la conduite hybride qui, selon l'acteur « recharge les batteries au freinage et à la décélération et permet grâce à ces mêmes batteries de rouler en tout électrique ». Forcément, les autres people conviés, PPDA, la chanteuse Anggun ou encore le rugbyman Abdelatif Benazzi n'ont pu être qu'émerveillés par la connaissance de "Popeye" en matière de technologie hybride...

Toyota France, fier de cet événement, annonçait par ailleurs que pendant un an, la salle de Concert s'habillerait aux couleurs de la marque premium japonaise.

Pendant un an peut-être, mais mardi soir alors, le DG de Toyota France a dû ravaler sa cravate... Car Audi aime la musique. Et Audi est un concurrent de Lexus. Alors quand la marque aux anneaux a cherché un lieu pour dévoiler en première française sa nouvelle grande berline A8 de manière musicale, elle n'est pas allée chercher loin et a décidé... de s'offrir l'Olympia! Un drôle de pied de nez, assez surprenant même, qui ne devrait pas rester sans conséquence sur le partenariat entre l'endroit et Lexus qui court toujours! 

En attendant, c'est cette fois Patrice Franke, DG d'Audi France, qui a été l'hôte de la soirée. Pour faire suite au reveal de l'A8 du 6 décembre dernier en direct de l'Art Basel de Miami (peut-être avez-vous eu comme moi, le courage de suivre ce lancement sur l'Audi TV, avec Lucy Liu en maitresse de cérémonie!), la marque aux anneaux a donc choisi de convier journalistes, personnalités du spectacle, de la mode et des médias, grands patrons français et clients privilégiés à un concert privé du chanteur Sting, après une première partie réalisées par l'orchestre symphonique Audi Bauhouse.
800 personnes triées sur le volet ont donc découvert la nouvelle A8 sous toutes ses coutures, avec une très soignée mise en scène et des jeux de lumière dévoilant "une vision fasciante et décalée d'une usine d'assemblage Audi".

Biensûr, tous les ambassadeurs français de la marque aux anneaux étaient là : Guillaume Canet, David Hallyday ou encore Bixente Lizarazu. Forcément, avec pour signature produit "la technologie est un art", Audi ne pouvait choisir un autre endroit que l'Olympia! Et quand en plus le constructeur se dit qu'habituellement la salle revêt l'atmosphère Lexus, j'imagine déjà les mines réjouies des services marketing de la marque... Joli pied de nez n'est-ce pas?  

Commentaires (2)

1. RX450h (site web) 01/01/2011

Je suis un grand fan de Lexus, je ne m'arrête pas à ces 'on dit'

2. Frédéric 01/01/2011

Cher RX450h, pas de "on dit" dans ce billet, seulement une réalité. Audi France a lancé l'A8 dans une salle "sponsorisée" par Lexus. Pas plus dérangeant que ça, mais étonnant tout de même non?
Par ailleurs, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le nouvel AM : www.automotive-marketing.fr!

Cordialement,

Frédéric

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site