AM se met à la place du lecteur

 

Cela faisait quelques temps que je n'avais pas acheté le magazine Autoplus. Avec le net, et le nombre presque indécent mais surtout compétent de sites sur l'actualité automobile, je ne prends donc plus le temps de lire l'ensemble de la presse auto. Moi qui, il y a encore quelques années, attendais le mardi avec impatience pour lire mon hebdo favori. Les temps ont bien changé...

 

Toutefois hier, je me suis laissé tenter. Car la presse automobile, fortement concurrencée par le média internet, toujours plus au fait de l'actualité brûlante de la passion automobile, se fait distancer et doit donc se distinguer. Autoplus y arrive encore parfois, et cette semaine, je voulais lire leur enquête sur les remises concessionnaires. Une synthèse intéressante, plus agréable à avoir sous les yeux que devoir aller à la pêche aux infos sur l'ensemble du net.

Mais autre chose à attirer on attention dans le magazine, et fait l'objet de ce billet. Ca ne sera pas le prix devenu scandaleux, 1,90€ (oui, je trouve ça trop cher pour un hedbo auto!), mais le nombre de publicités qui figurent dedans. Des publicités toujours agréables à voir (quand on aime l'auto et le marketing, c'est évident) mais dont le nombre devient affolant. 15 publicités pour 60 pages de lecture (je ne compte pas les pages des prix et les annonces de fin de journal). On notera que dans ces pages publicitaires, trois catégories se distinguent. En majorité bien évidemment, les constructeurs, qui veulent vous faire profiter de leurs bonnes affaires. Dès la 5ème page, on a donc droit à la réussie car originale nouvelle campagne pour la VW Golf Bluemotion, sous forme de BD. Une pub que j'avais déjà vu, mais que j'ai pour la première fois pris le temps de lire. La répétition du O2 est amusante, visuellement supportable, et on se dit que la répétition, autant ça passe en visuel, autant dès que ca devient sonore, c'est vite pénible (viserais-je Citroën et son intenable "I Loeb Citroën"?)... Ma seule question, quant à cette pub germanique plutôt sympathique sera la suivante : Autoplus est-il imprimé sur du papier recyclé? Non parce que faire de la pub écolo sur un support qui ne l'est pas... On frise le mauvais goût!  

Deux pages plus loin, c'est la campagne de com' 207 série 64 qu'on retrouve. Avec ce petit slogan "Adoptez la Sud-Ouest attitude" (en remplacement du précédent slogan "Passez votre vie à la plage"). Bien Peugeot, bien. Je constate que BETC a revu sa copie par rapport à la première campagne, en gardant l'esprit des visuels, mais en surfant ENFIN sur le côté basque de cette série spéciale, qui avait rencontré un vif succès. Les diverses recommendations qui avaient été faites suite à la première campagne ont donc été écoutées. Peugeot bouge donc vraiment! 

Rassurez-vous, je ne vais pas vous détailler point par point toutes les publicités du journal. Je passe sur le reste des annonces constructeurs, majoritairement orientées vers des fameux prix d'appel (Ford Fiesta, Mazda 2,...). Un regret toutefois concernant une : celle de la Splash de Suzuki, qui vraisemblablement, ne bénéficie pas encore de la campagne européenne dont je vous parlais hier sur le blog... Etonnant...

Je passe aussi les différentes propositions des assurances et banques. Crédit à taux réduits, assurances "moins chères"... du vu et revu, que personne ou presque ne lit, sauf ceux qui envisagent un achat ou  de renégocier leur contrat d'assurance.

Alors, les constructeurs, les organismes qui gravitent autour de l'auto... quel va être le troisième annonceur du magazine Autoplus (hors petites annonces des distributeurs biensûr)... Eh bien je vous le donne en mille : Autoplus lui-même!!! Eh oui, le journal fait sa promotion dans pas moins de 4 pleines pages! Et je ne compte pas les quarts de page et demi page qui vous incite à vous abonner! Amusant non? Non. Pas vraiment en fait. Plutôt inquiétant même. Car cela montre bien la rude concurrence que subit la presse pour autant avoir à se promouvoir elle-même dans son propre journal.  

Allez, je vais être beau joueur et surtout honnête. Cela m'a fait un bien fou d'acheter Autoplus. Non pas que je l'achèterai mardi prochain. Rien n'est moins sûr. Mais je vais peut-être l'acheter à nouveau plus souvent. Car au-delà de ces inombrables pages de publicités qui envahissent le journal, et les essais qui sont de moins en moins détaillés (à vouloir caser toujours plus d'essais, la qualité baisse forcément), les articles conso et pratique sont plutôt bons. Pour se distinguer un peu plus, Autoplus pourrait d'ailleurs lancer une vraie rubrique marketing et communication, car avec leur bien mince "journal des promos", on reste sur sa fin, et surtout, il n'y a plus le décryptage d'une offre ou d'une publicité comme c'était le cas avant. Monsieur le rédac' chef, l'appel est lancé!

Commentaires (1)

1. Etienne 19/02/2010

Très sympa ce billet! Tu postules pour la rubrique marketing d'autoplus?
En tout cas, j'ai envoyé ton article en lien à un pote qui bosse pour eux! Ca va le faire rire (jaune peut-etre!)
A plus

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×