Blog!

Bienvenue sur les Archives 2009-2010 du blog d'Automotive Marketing. Retrouvez ici les 201 billets écrits sur Automotive Marketing entre le 11/11/2009 (date de création du site) et le 30/11/2010.
Depuis le 1er décembre 2010, Automotive Marketing a profondément évolué et nous vous donnons rendez-vous sur un tout nouveau site : www.automotivemarketing.fr!

Life's Good! that's debatable

En près de 15O billets (même plus), voici celui qui m'aura été le plus délicat à écrire. Pourquoi? Je pense que vous allez comprendre plus bas...

Ce samedi, j'ai été convié, avec une quarantaine de blogueurs et de journalistes, à assister aux Essais du plus fabuleux et des plus suivis des grands prix de Formule un, le Grand Prix de Monaco, par la marque LG. Oui, vous ne le savez peut-être pas si vous ne suivez pas la F1, mais depuis 2008, LG est partenaire de Formula1. D'ailleurs, cette année, la marque a renforcé son partenariat avec le plus presitigieux des sports mécaniques, mais j'y reviendrai par la suite. 

En effet, en vous mettant quelques instants à ma place, vous vous doutez qu'une telle invitation ne se refuse pas. Quand on aime l'automobile (beaucoup!) et la F1 (un peu moins) et qu'en plus on est invité par un sponsor de la qualité de LG, les pupilles du marketeur automobile que je suis clignote.

Je ne vous raconterai pas les détails de la journée, vous le savez. Je passerai brièvement sur la population conviée, dont honnêtement, le choix m'échappe un peu. La presse et des blogueurs? Jusque-là, rien de bien anormal. Mais si je connais -un peu- le milieu de la presse, et ce sacro-saint pacte entre marques et journalistes (d'ailleurs bien moins qu'on l'imagine), le monde des "blogueurs" m'est totalement inconnu. J'avoue que même mon récent statut de "web influencer" accordé par divers sites ne m'a pas donné envie de les fréquenter. Jusqu'à présent, j'avais toujours refusé les invitations de ce type, favorisant plus le métissage des "espèces" professionnelles en présence dans les soirées pour être sûr de ne pas être confronté à du corporatisme de bon ton. Mais une invitation à Monaco, ca ne se refuse pas non? 


Illustration du GP de Monaco. MonacoF1gp, Tous droits réservés.

Il me sera difficile d'émettre un réel avis. Car je n'ai pas l'habitude de mettre tout le monde "dans le même sac". Qui plus est, je suis parti avec un léger a-priori, qui n'a peut-être pas favorisé ma vision d'ensemble. Enfin, j'ai tout de même rencontré quelques personnes très sympathiques et intéressantes. Mais quand même, je ne peux m'empêcher de penser que ces chers "blogueurs", au demeurant réputés et faisant la pluie et le beau temps sur le net avec le succès qu'on leur connaît pour la plupart, ont un égo hyper développé! Tant mieux pour eux après tout... l'auto-satisfaction, ca a sûrement du bon. Mais un bon ami à moi rétorquerait "gare à la chute" (spéciale dédicace Clin d'oeil). De là à juger qu'on blogueur, c'est un journaliste en pire, il n'y a qu'un pas que je ne franchirai pas, car j'espère bien avoir des occasions de changer d'avis. Mais oui, ces "petits" ont bien conscience du pouvoir qu'ils ont sur le net et de ce fait, sur les marques!

Mais repassons à la chose qui intéresse Automotive Marketing : LG et la Formule 1.  Alors je vous le dis de suite, ce qui va suivre n'est que pure retranscription des communiqués qui nous ont gentiement été remis par le staff (fort sympathique et professionnel au demeurant) de la marque. Je m'attendais à ce qu'on nous explique le pourquoi du comment, ce qui lie LG et Formula1 ou encore pourquoi LG s'investit de plus en plus dans les sports mécaniques? Quel public le fabricant cherche-t-il à séduire? Pourquoi? Bref, toutes les questions du marketeur, mais qui intéressent quand même beaucoup de monde. Car l'envers du décor, c'est important.

Eh bien non, rien de tout ça sur le Yacht LG! Mais bon, vous êtes sur Automotive Marketing, et pour vous, mais aussi parce que ca m'intéresse, je me suis plongé dans les communiqués de presse (sur Blu-Ray Disc s'il vous plait!) qui nous ont été remis.

LG et Formula One, pourquoi? 

Je trouve la formule de Dermot Boden, Executive Vice President et Chief Marketing Officer de LG Electronics, très claire et concise, je vous la redonne donc telle qu'elle : "Ce sponsoring représente une opportunité fantastique pour LG. La compétition de Formula 1™ est l’un des sports les plus dynamiques au monde ; il repose sur des technologies de pointe et repousse continuellement les limites de l’excellence technologique et de l’ingéniérie. Pour LG également, l’innovation et le leadership technologique constituent un axe majeur". En résumé, c'est un partenariat assez naturel qui s'est noué entre LG et la F1, parce les deux univers partagent des valeurs communes. En effet, ca se tient. Il est vrai aussi que LG est le numéro 2 mondial des écrans plats (en 2009). Et soyons honnêtes : 90% d'entre nous vivons ce sport par le biais de la télévision. D'ailleurs, vous aurez remarqué en bas de votre écran le petit logo LG (c'est ça le sponsoring!) qui s'affiche lors des différents messages F1. Une manière de vous rappeler qu'il faut penser "LG" quand vous pensez "spectacle TV". 


Scan du mini-guide remis avec les dossiers de presse.

Comme je vous le disais plus haut, si LG est partenaire de la F1 depuis 2008, cette saison, le fabricant d'électronique a revu son dispositif, en devenant à la fois sponsor d'un motoriste, Cosworth, qui fait son retour en F1, et d'une écurie, Lotus, qui réapparait également. Un choix stratégique de la part de LG puisqu'en tant que "revenantes" sur le paddock, ces deux entités font l'objet de toutes les attentions des médias. D'où une visibilité accrue pour LG Electronics. C''est vraiment bien vu!

Toujours dans un communiqué, Andrew Barrett, Vice‐Président en charge du parrainage mondial chez LG Electronics, précise, au sujet du sponsoring bien placé chez Lotus " En qualité de partenaire technique de la Formula 1™, nous sommes ravis de mettre notre technologie au service d’une des équipes en lice, d’autant plus quand celle‐ci s’est distinguée aussi rapidement des autres nouvelles écuries. La marque Lotus, synonyme de style et de technologie haut de gamme, convient particulièrement bien à LG. Nous ferons le maximum pour que notre technologie puisse servir les ambitions de notre partenaire et contribuer à sa victoire en F1™". 

Je vous épargne le couplet sur Cosworth, on joue -logiquement- sur les valeurs d'innovation et de technologie chères à la marque LG.

La conférence de presse vidéo donnée en 2008 au sujet du partenariat LG/Formula One :

L'avis du marketeur...

Voilà la partie "difficile" du billet. Car ayant été invité par LG, vous comprendrez facilement qu'il n'est pas évident pour moi d'être juge et partie. Si je me pose la question à mon niveau, je n'ose imaginer ce qui se passe dans la tête des journalistes et/ou blogueurs professionnels qui profitent régulièrement de ce genre d'invitations. Car si la presse revendique sans cesse son professionnalisme exacerbé, nous sommes tous au courant de l'acoquinage des marques et des médias. Et forcément, quand on voit un staff LG qui connaît aussi bien ses invités comme ca été le cas ce week-end (et c'est bien normal puisque les marques invitent toujours les mêmes journalistes et blogueurs), on peut se demander si, au moment d'écrire, ca n'influence pas un peu les auteurs de papiers. Eux assurent que non...

De mon côté, mon avis sera partagé. Oui, le passionné automobile que je suis a passé un excellent moment. Les équipes LG, des hôtesses aux responsables, ont été très sympathiques et disponibles. Le cadre, Monaco, les circonstances, forcément, je n'ai pu que profiter de ces temps passés à la marina monégasque. Je ne peux donc que tous les remercier pour cet accueil et ce moment hors du temps.

Pour le rédacteur d'Automotive Marketing, le rendu est différent. Si les communiqués de presse m'ont donné quelques infos sur ce partenariat LG/Formula1, c'est bien mince. Aucune communication de la part de LG, que ce soit durant cette journée, avant ou après. En fait, je n'ai pas saisi l'utilité d'inviter des blogs automobiles à cet événement alors que pourtant, ca parait logique. Les nombreux blogs "geek" et journalistes du milieu hight-tech était la véritable cible puisque LG en a profité pour (très très très... brièvement) leur montrer le nouvel écran 3D. Pour être honnête, je n'ai pas vu grand monde assister à la démonstration ou même poser des questions...
Et force est de reconnaître que la marque elle-même met peu en avant ce partenariat, que certains journaux estiment pourtant à plus de dix millions d'euros. Je me demande bien quiconque est au courant que le fabricant d'électronique s'investit autant dans les sports automobiles! On a tous en mémoire cCmpaq ou HP, voire Philips, mais la publicité commune LG Formula1 reste bien confidentielle. Et c'est fort dommage. En France qui plus est. Car sur le web, LG international dispose d'un site très complet et bien réalisé :
www.lgeracing.com. Je vous invite fortement à le visiter pour comprendre ce que LG fait dans la F1. 


Page d'accueil du site web lgeracing.com.

Remerciements : LG, Publicis Modem.

Sources et Iconographie : LG, Formula1, lgeracing.com, lotus racing, AM.

 

Rav4 ou le SUV écolo?

J'avais quelques newsletters DocNews en retard dans ma boite mail... J'ai donc profité de ce pont lié à l'Ascension pour les parcourir. Et quelle ne fut pas ma surprise à la lecture de la brève annonçant la campagne de communication du Toyota Rav4 restylé, présenté au dernier Salon de Genève.

Il me semblait bien avoir croisé cette publicité dans l'Express mardi, mais je l'ai feuilleté si vite que la pub n'a réellement retenu mon attention. D'ailleurs, vous allez voir que visuellement, elle n'attire pas du tout l'oeil! Mais le message lui est très intéressant, surtout si l'on prend le temps de décrypter un peu le contexte.  

Le Rav4 a été pendant des années la star incontestée des amateurs de 4x4 urbains. Mais désormais, il fait figure d'ancêtre face aux jeunes Nissan Qashqai, Ford Kuga, Skoda Yéti, VW Tiguan ou encore Peugeot 3008 (le seul vrai-faux 4x4 car la transmission intégrale n'existe même pas en option!). De par leurs physiques gracieux, ces modèles ont réussi à séduire une clientèle qui aime le style 4x4, mais avec un design plus soigné et surtout, qui peut se passer des réels atouts de la transmission intégrale au profit de gadgets (tablettes aviation, toit panoramique,...) plus ludiques. En somme, les SUV, puisque c'est leurs noms, sont une bonne synthèse de tout ce qui se fait dans l'automobile. Ils sont donc devenus, devant les monospaces compacts, LA voiture pratique et tendance qu'il faut avoir dans son garage.  

Pour rattraper son retard, Toyota a présenté un profond restylage de son Rav4. Mais si la remise au goût du jour est sympathique, le Rav4 reste encore un peu trop 4x4, malgré l'existence d'une toute nouvelle version 2 roues motrices! Un véritable problème, car au 4x4, on assimile souvent, et parfois à tort, le problème écologique. Un 4x4, ça pue, ça consomme, ça pollue! En attendant une future génération plus stylée, le constructeur japonais se doit donc d'aller à contre-pied de ces idées reçues!

Toyota a donc confié à l'agence Saatchi & Saatchi le soin de développer une campagne presse afin de vanter les vertus écologiques du Rav4.  

Ci-dessus, le premier visuel, intitulé "ballade". L'objectif est de montrer que le Rav4 est compatible avec les loisirs familiaux, tels que les petits pique-niques en famille du dimanche. Mieux, le 4x4 peut vous accompagner jusqu'à l'endroit même de ce pique-nique. Un visuel presue hors d'âge, hors du temps, un choix assumé par Toyota, puisque c'est souvent l'axe choisi par la marque pour ses campagnes récentes (Auris, Avensis). Des couleurs pâles, sobres,... une campagne qui risque fort de totalement passer à côté de sa cible. Par ailleurs, le slogan choisi est assez mauvais "le 4X4 de ceux qui ne voulaient pas de 4x4". Une fois encore, Toyota se la jour "cliché"... On retiendra tout au plus l'élégance de la nouvelle robe du modèle, plutôt bien servi par cette couleur... c'est un peu mince non? 

L'autre visuel "surf" s'adresse à une cible un peu différente, mais use des mêmes codes.  

Dans cette version, plus orientée jeune et loisirs, Toyota choisit de mettre son accroche au premier plan puisqu'elle n'est accolée à du texte comme dans le précédent visuel. Mais une fois encore, à mon humble avis, la marque passe à côté de sa cible. On aurait bien vu le Rav4 dans une couleur plus dynamique, plus "fun". Par ailleurs, ceux qui connaissent des surfeurs sauront immédiatement que ces derniers, s'ils parlent d'écologie à tous les repas, sont les premiers à investir dans le 4x4, car c'est bien plus pratique pour aller à la plage! Le pick-up est leur ami non?

L'avis du marketeur :

On voit clairement ici que Toyota ne sait pas trop communiquer sur ce nouveau modèle. Cette campagne, en presse depuis le 12 mai, sera relancée à la rentrée avec l'appui d'un mini-site web et d'un spot en TV. En attendant de meilleurs jours avec un tout nouveau modèle, il va falloir faire avec. Mais ca n'est clairement pas cette campagne, désuète au possible, qui risque d'éloigner un peu les ambitieux 3008, Qashqai et consorts de la route du Rav4...

Source et Iconographie : Toyota, DocNews, Saatchi & Saatchi, AM.

 

En avant les émotions!

Au mois de janvier dernier, Peugeot dévoilait le "New Peugeot", dont je vous avais présenté les détails et les nouvelles ambitions ici. A cette nouvelle dynamique s'ajoutait une signature de marque "Motion & Emotion", pour exprimer le désir du Lion d'aller de l'avant sans renier (contrairement à ce que les internautes ont vu dans la nouvelle identité de Renault par exemple) le côté émotionnel qui caractérise tant l'automobile. Oui, Peugeot ne compte pas enterrer l'envie et la passion automobile sur l'autel du véhicule électrique et de l'écologie...pour que l'automobile soit toujours un plaisir! 

 

Depuis le 10 mai, et jusqu'au 5 octobre prochain, le constructeur met dont à profit son site internet www.new-peugeot.com, réalisé par l'agence de communication attitrée de la marque, j'ai nommée Betc EURO RSCG, pour lancer une invitation originale aux internautes. 

www.new-peugeot.com est en effet un site participatif qui vous invite à venir exprimer votre vision de l'automobile demain. Comment? De manière plutôt simple. Inscrivez-vous et apporter votre contribution au patrimoine automobile. Car l'exception de l'industrie automobile est de sans cesse se réinventer tout en puisant dans son passé. Publiez alors selon six thèmes votre relation à l'automobile, l'émotion qu'elle vous procure, mais aussi vos attentes, vos aspirations quand à l'automobile de demain.

Six rubriques vous permettent de contribuer. Elles n'ont bien évidemment pas été choisies par hasard, mais synthétisent aussi les six valeurs fondamentales et les pistes d'exploration de la marque Peugeot. Et pour vous inciter à contribuer en fonction de ce qui caractérise l'automobile pour vous, Peugeot met en jeu des cadeaux (plutôt forts sympathiques) liées à ces six rubriques... Jugez plutôt :

• Exigence : les émotions fortes sont le meilleur moteur de la performance, en partageant d'intenses moments sportifs, vous pouvez gagner un week-end VIP aux 24h du Mans.

• Environnement : les plus belles émotions « nature » seront récompensées par des vélos collectors « 200 ans » Peugeot.

• Emotions : partager vos plus belles inspirations face au design, et gagner peut-être un essai du futur modèle Peugeot, inspiré du concept car 5 by Peugeot.

• Mouvement : capter et raconter les pulsations de la ville permet de remporter des unités MU by Peugeot.

• Connectivité : le monde extérieur et ses technologies s'invitent en douceur dans l'habitacle. Les adeptes de la connectivité illimitée auront peut-être la chance de gagner un iPad customisé.

• Vision : vacances exceptionnelles, souvenirs tendres ou hilarants, tout moment atypique peut ouvrir les portes de l'avant première du salon mondial de l'Automobile de Paris en VIP.

Chaque partie, en attendant vos contributions, est aussi l'occasion de rencontrer les hommes et les femmes qui font le Peugeot d'aujourd'hui mais aussi celui de demain. Vous découvrirez ainsi des interviews du Designer Gilles Vidal, auteur des concepts BB1 ou SR1 et désormais à la tête du style Peugeot, de Xavier Peugeot, Directeur arketing de la marque... ou des têtes un peu moins connues des médias mais tout aussi passionnantes comme Cyril Leman, Chef de produit services et multimédia PSA (rubrique "Connectivité") ou Béatrice Daillant-Vasselin, Responsable technique couleurs et matières ("Emotions") et bien d'autres encore... Une stratégie intéressante puisque Peugeot crée ainsi une complicité avec l'internaute, bien loin de l'image classique et froide que le constructeur avait auparavant. Le Lion applique là ainsi les recettes -à succès- du cousin Citroën.

D'autres vidéos sympathiques sont à retrouver, comme l'expérience Peugeot RCZ ou le film BB1. Pour le plaisir, et parce que je trouve ce film bien fait et qu'on en retrouve le making-of sur le site (et sur AM ici), le film "Alchimie", qui symbolise 200 ans de Peugeot :

Pour finir, sachez que, toujours dans l'optique de renforcer ce lien de proximité entre l'automobiliste et la marque, les meilleures de vos contributions seront restituées et matérialisées sur un immense mur d'inspirations Peugeot lors du prochain Mondial de l'automobile de Paris, qui se tiendra Porte de Versailles du 2 au 17 octobre 2010.

L'avis du marketeur :

Voilà une  sympathique initiative de Peugeot, même si l'idée en elle-même n'a rien d'original (les sites participatifs du genre sont en vogue dans l'automobile avec Citroën, Audi ou encore Alfa Roméo...), la marque s'inscrit dans la tendance du moment, et c'est un signe fort du renouveau de Peugeot. La navigation est aisée et agréable et et je pense que l'internaute un temps soit peu courageux se laissera tenter d'apporter sa contribution. Pour les autres, il y a beaucoup de contenus intéressants, et notamment, même si je me répète, les diverses interventions du personnel de la marque. Le site est qualitatif et EURO RSCG signe là une belle réalisation. Une agence qui semble donc également retrouver un beau dynamisme au service de l'un de ses principaux clients. Automotive Marketing ne pouvait que le saluer! Car ca n'a pas toujours été le cas... 

Enfin, saluons les efforts de Peugeot pour offrir des cadeaux vraiment attractifs, qui, adaptés à chaque rubrique, permettent de subtilement mettre en lumière des actualités Peugeot (Le Mans, l'offre de mobilité Mu,...). Je ne suis pas spécialement pour la pratique d'inciter l'internaute à contribuer en lui offrant un cadeau, mais j'avoue que je ne serais pas contre découvrir en avant-première la future 508...euh pardon, le modèle de série "inspiré du Concept 5" présenté à Genève Clin d'oeil

Petit conseil pour finir : arrêtez de me lire et cliquez vite ici pour découvrir le site! Clin d'oeil

Remerciements : Pauline Merlin, EURO RSCG.

Sources et Iconographie : Peugeot, new-peugeot.com, EURO RSCG, Youtube, AM Chaine, AM.

Qashqai : acte 3!

En février et mars, je relatais sur Automotive Marketing nombre d'éléments de la campagne de communication du nouveau Qashqai de Nissan, le cross-over a à succès qui bénéficie d'un restylage pour son troisième anniversaire.

 

D'abord, le constructeur nippon avait teasé, puis peint des voitures dans la rue pour, au final, dévoiler un spot publicitaire sympathique sous fond de partie de paintball. Une initiative relayée en affichage, en association avec Spontex ou encore Sony... Sony qui d'ailleurs avait une publicité pour ses téléviseurs Bravia très proche de celle que TBWA a développé pour Nissan. Coïncidence? Plagiat? Nous allons en reparler...

Car oui, depuis ce week-end, vous avez vu déferler sur le web une publicité surprenante signée Nissan. Une publicité avec des boules de bowling... Vous êtes nombreux à vous être étonnés que je ne relaye pas cette publicité. Vous m'avez même envoyé divers liens vers Youtube pour que j'en parle... Merci à vous! Mais si je ne l'ai pas évoqué, c'est qu'hormis cette publicité, au demeurant fort bien réalisée, je n'écris un billet que s'il y a un petit plus que vous ne trouverez pas ailleurs.

Maintenant que j'ai plus d'éléments, je vous en parle! Et je vais m'attarder sur cette publicité.

Cette publicité, avant tout, la voici (n'hésitez pas à la regarder plusieurs fois pour la détailler... et observer les modèles "détruits" par ce bowling urbain) :

 

Vous ne la verrez que sur le net, relayée par des bloggers, tels que moi. Pourquoi? Parce qu'elle entre dans une stratégie de marketing viral orchestrée par Nissan Europe.

Pourtant, vous avez pu lire tout au long du week-end que Nissan copiait "honteusement" avec cette vidéo, oeuvre de TBWA Paris, une publicité Sony, que voici : 

En fait, pas du tout! Si des similitudes sont bien visibles entre la pub Nissan/TBWA et celle de Sony/Fallon Agency, c'est un choix parfaitement calculé. En effet, avant de volontairement détourner, voire parodier la vidéo plutôt sympathique de Sony dans une version plus rock (limite "geek"), Nissan a demandé l'autorisation à Sony, afin de surfer sur la polémique de la précédente publicité où l'on accusait Nissan de copier Sony (or une nouvelle fois, c'était dans le cadre d'un accord conclu entre les deux firmes).

Puisque comme vous pouvez le voir ci-dessous, les affichages détournés avec des taches de peintures consacrent aussi des publicités pour la PlayStation 3, un produit Sony. Une publicité gratuite pour le géant de l'électronique, puisque c'est Nissan qui a pris les coûts d'affichage à sa charge, dans le cadre d'une vaste campagne européenne lancée par Nissan Europe et relayée par les importateurs locaux. D'ailleurs, sur le même principe, d'autres marques telles que RayBan ou encore Tango et Doritos ont déjà plagié la publicité Bravia!

Pour en revenir à ce détournement, on constate que Nissan customise son spot, dans le fond, avec une bande sonore douce remplacée par la chanson dynamique "Don't wait" de l'excellente groupe (français!) Cockpit. Dans la forme aussi, puisque les sympathiques "bouncy balls" deviennent des boules de bowling qui "défoncent" littéralement la carrosserie des véhicules garées dans la rue... sauf le Nissan Qashqai +2, décidément, "à l'épreuve de la ville". Nissan surfe donc sur un univers connu des cibles publicitaires en reprenant une campagne (Sony Bravia 2005) qui a remporté un grand succès, auprès du public comme des professionnels. Forcément, le constructeur automobile renvoie l'audimat à une ambiance qui lui est familière tout en ajoutant une touche décalée très habile.

Outre cela, l'utilité de ce spot, au-delà du fait d'adresser un clin d'oeil au partenaire Sony et faire le buzz depuis quelques jours? Envoyer l'internaute se ballader sur le site www.proveit-nissan.eu que l'on aperçoit à la fin.

Seul problème... le site n'existe pas! Quelque soit l'extension que vous tenterez, il n'y a pas de site. Au final, en étant persévérant, vous tomberez sur une fan page Facebook plus du tout à jour puisque c'est l'ancien Qashqai qui y figure! Un raté dans la communication non? 

En fait, sur ce site, vous devriez trouver plusieurs vidéos sous forme de test pour montrer que Qashqai est bien "Urbanproof"... Mais voilà, Nissan n'a peut-être pas été satisfait du résultat... ou cette vidéo s'est peut-être trouvée trop tôt sur le net (c'est l'explication la plus plausible). Quoiqu'il en soit, le site "Prove it" est indisponible...

De même, on ne pourra que remettre en question la communication autour de cette vidéo, pourtant d'excellente facture. Car aucun communiqué à destination des médias ou des blogs influents n'a été envoyé. Résultat, c'est une coquille vide dont tout le monde parle depuis samedi! Car au-delà de cette vidéo virale (je vous invite à ce propos à relire l'article sur le marketing viral ici) qui fonctionne bien avec plus de 100 000 visionnages sur Youtube et Dailymotion, Nissan gaspille un véritable outil de communication. 

On pourra cependant retenir trois choses. D'une part, le Qashqai fait l'objet d'une publicité en TV en ce moment. D'autre part, le site français de la marque vous plongera pleinement dans l'univers du Cross-over (ici) Urbanproof Mastered avec des vidéos, des goodies, un jeu de paintball (!), un configurateur performant ou encore la très tendance réalité augmentée. Enfin, vidéo virale ou pas, site web online (ou pas!), le Qashqai se vend bien, même très bien! Et c'est là l'essentiel non?

Sources et Iconographie : Nissan, goviral, AM.

Hollywood? non... Avalon!

Parfois, au détour du net, on tombe sur des petites "pépites" que l'on n'aurait jamais soupçonnées! En ce lundi, je tenais donc à vous faire partager un coup de coeur marketing pour la nouvelle campagne de la Toyota Avalon.

Mais au fait, connaissez-vous la Toyota Avalon? Pas forcément, car elle n'est pas vendue en France, ni même en Europe. Pourtant, aux Etats-Unis, c'est une institution. Et pour la dernière génération, qui vient d'arriver sur le marché, Toyota vient de lancer une campagne de communication très intéressante. Mais avant, la Toyota Avalon, c'est ça : 

Je crois que cette image, officielle, vous parle bien plus qu'un long discours et vous présente la cible visée par Toyota. D'ailleurs, une étude menée par le japonais aux USA a montré que la moyenne d'âge des acheteurs de cette berline, au demeurant très classique, est de 66 ans. Pas facile alors de réaliser une campagne un peu décalée pour les séduire.

Les services marketing de Toyota ont donc fait appel à l'agence Saatchi & Saatchi de Los Angeles pour réaliser cette campagne, dont la signature est "Comfort is back. Travel Avalon Class".  

L'agence a décidé d'axer la campagne de lancement sur l'élégance et le classicisme caractéristiques du Hollywood des années 1940. Cette campagne se décline en presse, à la TV et aussi sur un mini-site web. Car Toyota sait que les séniors surfent de plus en plus. Toutefois, le constructeur a optimisé la navigation avec un design sympathique, reprenant les gimmicks presse et TV, mais dotée d'une interface simple.

Commençons d'abord par décrypter l'annonce presse, diffusée dans de nombreux magazines dont National Geographic, Golf Digest, Golf Magazine, Time and O the Oprah Magazine.

Toyota a choisi trois pin-ups des années 1940 pour vanter l'espace de son modèle. Un peu kitsch, mais le constructeur assume pleinement. Oui, les jeunes femmes d'aujourd'hui, trop vulgaires, ou trop sexy, ne plairont pas forcément aux "jeunes" sexagénaires. On leur présente donc l'image de la femme telle qu'elle est à même de leur plaire. L'Avalon est un modèle de bon goût, acheté selon Toyota par des avocats et des médecins! Il fallait donc une image de la femme à la hauteur des espérances de ces messieurs...
Quelle meilleure façon en effet pour capter l'attention d'un lectorat, qui a tendance à survoler les pages de publicités dans les magazines, que faire appel à sa jeunesse? Même un lecteur plus jeune s'arrêtera sur cette publicité atypique... Preuve en est que j'ai été interpellé!

Le mini-site (ici) est également bien réalisé car il plonge l'internaute dans une ambiance hollywoodienne sympathique et démodée. 

Il a été réalisé avec la collaboration de Yahoo et l'agence de marketing on-line Reveille. Trois mois ont été nécessaire à sa réalisation, de qualité.

On est d'abord accueilli par un hôte atypique, qui ressemble fort au bien connu Ray Liotta. L'Avalon se dévoile selon cinq items "So Roomy", "wow Wireless", "how handy", "it's intuitive" et "that"s smooth", qui ressemblent beaucoup à des petites scènes théâtrales, la musique en fond rappelant un peu les ambiances des cabarets américains de la belle époque.

Surtout, dans chacune de ces présentations, Toyota est parfaitement conscient de son audience. L'explication pour le système Bluetooth est par exemple très claire. Car on sait que les sexagénaires ne sont pas forcément des férus de technologie dès lors que cela devient un peu compliqué. Toyota offre même la possiblité à l'internaute d'évaluer la qualité des différents argumentaires.

Pour finir, les deux publicités TV sont également fort réussies. On reste dans l'univers de la campagne, avec ce côté rétro-chic qui plaira à coup sûr à la cible. Ecoutez attentivement le message publicitaire, et vous verrez que Toyota peut faire preuve -d'un peu- de fantaisie, même dans le classicisme!

Surtout, cette cohésion de campagne n'est pas toujours respectée par bon nombre de constructeurs. Ici, Toyota crée une véritable ambiance pour sa "business class" automobile, puisque l'Avalon se positionne au sommet de sa gamme, sans toutefois atteindre Lexus.

Sources et Iconographie : Toyota US, Auto Marketing, Auto US, Saatchi.com, AM.

Opérations Séductions

Telle pourrait en effet être le titre donné aux essais qu'organisent les marques du groupe Fiat depuis le début de l'année 2010.

En effet, Fiat a dégainé le premier, en vous invitant, depuis le début de l'année, à participer à la randonnée "Eco-baroudeurs". Le principe? Découvrir les tous chemins de la gamme, à savoir les Panda 4x4, Qubo Trekking et nouveau Sedici sur des parcours atypiques. Le temps d'une demi-journée, sur des parcours différents mêlant routes et chemins de campagne, vous pouvez tester ces modèles sous un jour original. Et alors que cette randonnée automobile d'un nouveau genre se termine (derniers jours à Saint-Gaudens les 28, 29 et 30 mai : inscrivez-vous ici), deux autres marques transalpines du même groupe, Lancia et Alfa Roméo, lancent à leur tour des essais privilégiés.  

Ce "Test Drive Tour 2010" vous invite à vivre "une rencontre d'exception" au volant des modèles de chacune des gammes des constructeurs. Que vous soyez "Design & Technologie" façon Alfa Roméo ou "Elégance et Tempérament" style Lancia, vous allez pouvoir conduire pendant quelques heures des modèles dynamiques ou luxueux en découvrant l'univers de chaque marque dans des lieux prestigieux.  

Le principe reste le même : on choisit sa ville, on s'inscrit, et Alfa et Lancia vous contactent pour convenir d'un rendez-vous. Comme j'ai pu le faire avec la Citroën DS3, je testerai prochainement pour vous ces tests VIP made in Italie! Comme c'est de plus en plus le cas, vous pouvez relayer la date et les infos liées à votre essai sur Facebook...

En attendant, cela vous rappelle quelquechose me direz-vous? Bien entendu...

Car j'ai relayé il y a quelques jours ce même type d'essais exclusifs chez BMW (billet : la joie part en tournée). Car oui, dans un marché hautement concurrentiel, il faut désormais aller chercher les clients et les séduire différemment, avec plus qu'un simple essai de 15 minutes sous les yeux incquisiteurs d'un conseiller commercial. Si ce type de stratégie était auparavant menée par des constructeurs en mal de notoriété (cela fait près de dix ans que Skoda fait sa promotion dans les différentes stations de sports d'hiver ou sur les plages : billet "Chacun son Tour..."), les "grands" constructeurs s'y mettent aussi. Et à la vue des résultats probants que certains ont obtenu ou obtiennent, ils auraient torts de se priver!

Sources et Iconographie : Fiat, Alfa Roméo, Lancia, AM.

Pourquoi conduire autre chose?

Certains vont encore me taxer de privilégier ou de mettre en lumière certaines marques plus que d'autres...(n'y voyez là rien d'autre qu'une amicale taquinerie Clin d'oeil), mais je vais une nouvelle fois vous parler de VW et de l'Agence V. 

En effet, comme le précise le communiqué de presse que je viens gentiement de recevoir, la Golf est une Success Story, depuis sa première génération, née en 1974. La Golf, qu'on aime ou qu'on déteste, parce qu'elle semble parfaite pour certains, trop fade pour d'autres, n'en est pas moins une véritable icône dans sa catégorie. "Volkswagen cherche sans cesse à parfaire son véhicule phare et à pousser encore plus loin ce que beaucoup considère déjà comme une référence automobile". 

A l'occasion de la nouvelle gamme Golf, récemment dévoilée, VW, en collaboration avec l'Agence V, lance une nouvelle campagne de communication TV sous cet axe : "Pourquoi conduire autre chose qu'une Golf?". Sylvain Guyomard et Jocelyn Devaux, de l'Agence V, ont travaillé sur un axe similaire à la précédente campagne de la berline compacte. La Golf est selon eux la voiture de référence, "celle à qui toutes les autres sont comparées", celle qu'on regrette de ne pas avoir dans son garage. Associés au réalisateur David Horowitz, ils signent une série de trois films drôles et originaux. Trois films, car VW a choisi de mettre en avant trois technologies disponibles sur la Golf : la caméra de recul, les quatre roues motrices 4 motion et le label écolo de VW, BlueMotion.

Dès le 6 mai, vous découvrirez donc ce film, intitulé "Caméra de recul", sur l'ensemble des chaines hertziennes et de la TNT :

Un spot léger, caustique et  un brin décalé, comme souvent dans les publicités Volkswagen. La fatalité du conducteur résigné qui ne réussit pas son créneau, alors que le conducteur de Golf y arrive parfaitement, grâce à sa caméra de recul. On notera le soin apporté au détail, avec l'amusant bruit d'obturateur du logo VW qui abrite la caméra et qui singe un clin d'oeil au télespectateur... alors que la signature de la campagne apparait. Bien pensé non?  La bande son sympathique ("Blue bird in the wind" de Julien Baril) contribue à parfaire le film, car elle est à la fois légère et pétillante.

Enfin, parce que l'Agence V est sympathique, vous pouvez aussi découvrir ci-dessous le spot "4 Motion", hiver oblige, qui sera diffusé en novembre. Mêmes auteurs, même atmosphère... et un spot tout aussi efficace :

L'avis du marketeur :

Au final, une campagne de communication vraiment sympathique. Car elle joue avec humour sur des scènes de la vie quotidienne. On s'imagine parfaitement rater son créneau alors qu'en face, un conducteur se gare dans un espace minuscule en deux temps trois mouvements! Ou encore, regarder son voisin possesseur d'un 4X4 partir à vive allure alors qu'on roule au pas pour ne pas déraper!

A noter : vous retrouvez ces deux spots sur la chaîne Youtube d'Automotive Marketing ou sur la Fan page Facebook du site (si vous n'êtes pas encore fan, c'est le moment!) :   

Remerciements à Clémence Lavigne, Agence V.

Sources et Iconographie : Agence V, Volkswagen, AM.

PSA s'expose à Shanghaï

Depuis samedi 1er mai s'est ouvert en Chine, à Shanghaï précisément, l'Exposition universelle la plus importante jamais organisée autour du thème "Meilleure ville, meilleure vie".

 

Jusqu'au 31 octobre, plusieurs dizaines de pavillons nationaux apportent leur réponse, et parmi eux, celui de la France. Réalisé par Jacques Ferrier, le pavillon français, qui, d'après les avis unanimes que l'on peut lire sur le net ou entendre dans les médias, fait honneur à notre pays, propose aussi ses solutions, en incarnant les dernières avancées "en matière de conception architecturale et de respect de l'environnement". La France a choisi d'évoquer la vie urbaine avec pour thématique "La ville sensuelle". 


Le Pavillon "France" à l'Expo Universelle 2010. Crédit : Jacques Ferrier architecture.

De grandes entreprises se sont associées à ce Pavillon français. Et dans l'automobile, c'est le groupe PSA, deuxième acteur européen du marché chinois qui est partenaire. L'enjeu est important pour le groupe, dont les ventes ne cessent de croître dans l'Empire du Milieu. Surtout, PSA a de grandes ambitions pour ses deux marques, comptant doubler ses ventes (272 unités en 2009) d'ici à cinq ans. Pour cela, Peugeot et Citroën ont lancé une offensive produit, avec en fers de lance les Citrooën C5 Chine et Peugeot 408. Surtout, quand on parle de mobilité, chacune à leur manière, les marques françaises ont voulu apporter leur réponse. 

Mécène du Pavillon, PSA veut exposer sa vision d'une mobilité durable.

Citroën expose donc le prototype d'une berline 100% inédite, la Métropolis. Une limousine conçue par le bureau d'étude de PSA en Chine, et qui affiche des proportions mais aussi des solutions inhabituelles pour les chevrons. Les hommes d'affaires japonais sont friands de belles limousines, qu'elles soient allemandes, japonaises ou américaines. Mais Citroën avance de manière décomplexée en Chine. Si le haut de gamme à la française n'a pas su séduire en Europe (Vel Satis, 607 ou en ce moment C6 ne sont jamais parvenues à des ventes satisfaisantes), en Chine, Citroën dispose d'une image plutôt positive. Voilà pourquoi la marque réfléchit sérieusement à lancer une berline de luxe au-dessus de la C5. Longue de 5,30m et large de 2m, la Métropolis affiche une élégance et une prestance à faire pâlir plus d'un constructeur premium. 


Metropolis Concept : conçue par le bureau d'études de PSA en Chine pour la Chine.

Drôle d'idée que de proposer une limousine alors qu'on parle de développement durable à l'Expo? Non. Car la Métropolis est une voiture quatre roues motrices hybride, qui ne rejette que 72 grammes de CO2 par km, grâce à un V6 de 272 ch couplé à un moteur électrique!

Si Autoplus voit en cette berline une future DS6, il n'en est rien. Oui, Citroën réfléchit à lancer une voiture destinée à remplacer la C6. Le directeur marketing l'a précisé. Mais d'abord, si cette Métropolis voit le jour, on peut parier qu'elle perdra en longueur et sera avant tout vendue en Chine... et construite sur place! Si une DS6 devait voir le jour, ca n'est pas avant quelques années. Car si DS3 semble être sur la voie du succès, il faudra attendre de connaitre le destin commercial des DS4 et DS5 chez nous pour voir si Citroën a une légitimité à faire et surtout vendre du haut de gamme! 

Forcément, à la lecture du thème de l'Expo "meilleure ville, meilleure vie", on se doutait que Peugeot viendrait aussi s'exposer. Le constructeur, qui a lancé avec succès son système de mobilité Mu, et qui va le déployer en parallèle de ses stores Peugeot City, est pour le moment l'un des précurseurs de la réflexion sur la mobilité de demain. Et le véhicule qui symbolise tout cela, c'est bien entendu l'adorable BB1. Le concept-car, exposé pour la première fois à Francfort en septembre dernier, sera donc de la partie dans le Pavillon français. Pour rappel, BB1 c'est  est une voiture de 2,50 m capable d'emmener quatre personnes. 


Peugeot BB1 - La mobilité urbaine selon Peugeot.

Cette mini voiture est équipée de moteurs-roues à l'arrière, réalisés en collaboration avec le manufacturier Michelin. La puissance totale délivrée est limitée à 15 kW (20 ch). Les batteries lithium-ion permettent d'assurer une autonomie de 120 km. A l'intérieur, pas de volant mais un guidon, et des sièges sur lesquels les passagers s'installent à califourchon, comme sur une moto.

L'intelligence de PSA est de présenter deux voitures qui n'ont quasiment rien en commun, mais qui permettent de montrer dans leur globalité les solutions de demain sur lesquelles le groupe travaille.

La vision d'un développement durable de la mobilité sera également exprimée sur le site de l'Exposition Universelle par une série de forums animés par PSA Peugeot Citroën autour des grands enjeux liés à l'automobile : environnement et économie d'énergie, mobilité urbaine, sécurité routière, domaines dans lesquels le Groupe est très actif en Chine depuis de nombreuses années. Ces forums permettront la rencontre et le dialogue d'experts chinois et internationaux sur ces sujets.

Sources et Iconographies : PSA, peugeot, Citroën, Jacques Ferrier, Shanghai2010, AM.

Référendum Autoplus : AM au rapport!

Cette année encore, l'hebdomadaire bien connu Autoplus (j'en profite pour vous inviter à lire ou relire ce billet, qui a remporté un franc succès!) a organisé son "Référendum des automobilistes". Durant six mois, vous avez été plus de 32 000 à donner votre avis et répondre ainsi à l'enquête du journal. 

Dans sa prochaine édition, et d'ores et déjà sur le net, Autoplus dévoile les résultats de ce référendum. Et comme chaque année réserve son lot de surprises, 2010 n'échappe pas à la règle. A l'exception près d'une constante : les marques françaises ne sont toujours pas à la fête! Vous n'êtes pas tendres avec nos constructeurs nationaux, c'est le moins que l'on puisse dire...  

Honda conserve sans surprise du classement des marques, avec 92,8% d'opinions favorables. La marque nippone s'offre même le luxe de gagner 4 points par rapports à 2009. Audi et BMW quittent le podium, au profit de Mini (ca reste dans la famille BMW...) et, surprise, de Dacia. Si la première place de Honda ne se retrouve pas dans les performances commerciales du constructeur, la 3ème position de Dacia n'a rien de surprenant. La marque s'émancipe peu à peu de sa maison-mère Renault tout en en prenant le meilleur. Résultat, une gamme de plus en plus sexy (lire la stratégie de lancement du Duster ici) et une 4ème place au palmarès des ventes du mois de mars 2010 dans l'Hexagone! Suivant la même tendance, il faut saluer la performance de Skoda. Même stratégie (on prend le meilleur de VW à un prix plus accessible et on lance des modèles sympathiques tels le Yéti ou la Superb Combi), mêmes effets : la marque tchèque passe du 11ème au 5ème rang.  


Le classement des marques. www.autoplus.fr

Plus loin dans le classement, on constate toujours que les marques françaises et italiennes ne vous apportent pas satisfaction. Si cela semble logique pour Renault, Peugeot et Citroën, car un parc plus conséquent entraine presque obligatoirement plus de mécontents, je reste sceptique à la vue des performances des marques du groupe Fiat. Rappelons-le, Fiat veut devenir le premier constructeur européen d'ici à 2014...

Si Honda reste votre marque préférée, du côté des modèles, l'hybride de Toyota, la Prius, conserve la tête du classement... suivie par trois Honda! La première française, le Renault Modus, n'est qu'en 19ème position. L'an dernier, la Peugeot 308 arrivait à se classer en 11ème position... elle dégringole cette année.  


Le classement des modèles. www.autoplus.fr

Sans transition...

On connait la relation particulière qui lie un automobiliste à son concessionnaire, l'automobile disposant toujours d'un mode de distribution unique et privilégié pour un bien de consommation. Pourtant, les effets de la crise se font sentir, et le taux d'achat en concession chute d'année en année. Vous n'êtes plus que 62% à avoir acheté votre véhicule en concession. Au début des années 2000, ce taux dépassait les 80%. La crise est passée par là... D'ailleurs, le prix représente, et de loin, votre premier critère d'achat, suivi de la taille, du type de véhicule et de la fiabilité.

Démagos les conducteurs d'autos?

Autre fait marquant, près de 80% des automobilistes qui ont répondu déclarent faire 20 000km par an ou moins... Pourtant, le lobbying sur le diesel ne faiblit pas, deux véhicules sur trois vendus en 2009 carburaient au gazole... Pourtant, le respect de l'environnement et un bonus écologique intéressant ne recueillent que respectivement 3% et 2% de vos critères d'achat. Chiffres étonnants, quand on voit le recentrage du marché sur les modèles bonussés. Cetes, ce sont pour la majorité des petites voitures. Mais même les grandes berlines et les SUV ont dû s'y mettre (ou au moins être "neutre") pour pouvoir vous séduire. La mise en avant des véhicules diesels par les constructeurs (marge plus confortable, frais d'entretien plus onéreux) fonctionne donc encore à plein! 


Ecologie et bonus ne vous intéressent pas... Vraiment?

En matière de fiabilité et d'après-vente, les résultats sont encourageants. Un automobiliste sur trois déclare n'avoir connu aucun souci. Dans les autres cas, Vous êtes 60% à déclarer une immobilisation inférieure à une journée. Preuve de l'efficacité des services après-vente, pourtant souvent décriés. Vous êtes même 88% (!) à être satisfaits de la fiabilité de votre véhicule!   


L'après-vente se porte bien!

D'ailleurs, si votre véhicule a moins de cinq ans, vous le faites majoritairement (à 83%) entretenir dans le réseau constructeur. Une valeur à relativiser, car l'entretien auprès d'un réparateur agréé est quasiment obligatoire pour conserver la garantie... Mais un bon chiffre tout de même!

En bref, une étude fort intéressante et détaillée signée Autoplus. Je vous conseille de la lire avec attention. Tous les résultats? C'est par ici!

Sources et Iconographie : www.autoplus.fr, journaldunet, AM.

 

Scène de crime chez VW

Il n'en faut pas forcément beaucoup pour satisfaire le marketeur communicant que je suis (et je sais que cette expression en horripile plus d'un... mais c'est pourtant comme cela que je me vois!). Pas forcément besoin d'une campagne à gros budget ou d'un spot sensationnel. Non, parfois, un simple print suffit!

Il y a quelques jours, dans le billet "Mettez vos lunettes" (à relire ici), je vous présentais deux prints forts réussis signés Publicis et l'Agence V. Une agence qui revient de plus en plus sur AM. Mais que voulez-vous, quand des choses me plaisent, j'aime les partager avec vous. Aujourd'hui donc, un nouveau coup de coeur du marketeur. Un print simple mais original, comme on aimerait en voir plus souvent.  

Préambule

Le Volkswagen Touran, monospace compact allemand le plus vendu en Europe, serait remplacé à compter du mois de septembre par un nouveau modèle...euh pardon, par un Touran profondément restylé, à la manière de la Golf5 devenue Golf6 il y a deux ans.

Découvrez le Touran restylé dans la vidéo ci-dessous, dévoilé à l'occasion du Salon de Leipzig :

Je vous laisse seuls juges de vous faire un avis sur ce modèle. Pour moi, il ne s'agit ni plus ni moins que d'un restylage (réussi malgré tout) du modèle actuel, dont on reconnait parfaitement la cellule centrale. Mais ca n'est pas le sujet du jour...

En attendant son arrivée en concession, il faut bien écouler les stocks du Touran que nous connaissons, avant son renouvellement qui approche à grands pas. Pour cela, VW mise sur une série spéciale "Concept III Tdi", affichée au prix de 18 730€ et une offre intéressante, puisque VW Finance propose, sur ce modèle, un crédit à un taux de 0,9%!

Le print

VW a demandé à l'Agence V, qui gère le budget communication de la marque (et de Skoda par la même occasion, puisque l'excellente saga des voisins est une création de l'agence), d'imaginer un print afin de valoriser cette offre. Et à n'en pas douter, la technique choisie va faire parler!

Nicolas Martinie et Damien Boris signent là une création pour le moins originale, qui sera diffusée en presse nationale et PQR (presse quotidienne régionale), et qui sera relayée en concession. Le titre de la création : "Un taux descendu"... je vous laisse découvrir pourquoi :

L'idée est simple, mais encore fallait-il l'avoir! L'agence V surfe sur la tendance des séries policières américaines telles que les Experts, qui cartonnent toujours auprès des cibles (les trois épisodes des Experts diffusés dimanche soir sur TF1 ont réalisé plus de 30% de PDM sur l'ensemble du public selon Médiamétrie) pour retranscrire une scène de crime, dans lequel la victime est ce fameux taux à 0,9%, et qui s'affiche en première page des faits divers.

La campagne presse sera soutenue à partir de juin dans l'ensemble des concessions VW. Pour l'occasion, une "véritable" scène de crime sera reconstituée à côté d'un Touran Concept III TDi.  

Un modèle en fin de vie mais encore doté de nombreuses qualités, un rapport prix/équipements intéressant, un taux exceptionnellement bas (les taux promotionnels sont généralement de l'ordre de 3,9% ou 4,9% dans l'auto), une campagne de communication efficace... sur ce coup-là, VW a tout bon!

Et vous, qu'en pensez-vous, de ce taux "descendu"? A noter que si le VW Touran est loin d'être le monospace compact de son segment, VW a très souvent joué la carte de l'humour décalé pour le promouvoir... Pour l'occasion, retrouvez sur la chaîne Youtube d'Automotive Marketing une sélection des dix meilleurs spots TV que la marque allemande a consacré au Touran! Et vous allez voir qu'il n'est pas nécessaire de parler l'italien ou le néerlandais pour comprendre! Mon coup de coeur : le spot "Knight Rider" qui va vous replonger dans une série bien connue!

Pour retrouver la chaîne Youtube AM, cliquez sur le lien ci-dessous :  

Sources et Iconographie : Agence V, VW, Youtube, AM.

Pour de plus beaux voyages...

Il y a quelques temps, je vous avais présenté, dans les brèves de l'actu, le nouveau logo du loueur Hertz. Ce changement était annonciateur d'une nouvelle stratégie de communication, qui sera lancée tout prochainement. Hertz va, en effet, déployer prochainement une campagne à l'ampleur jusque-là inconnu de la part d'un loueur sur notre territoire, avec le concours de DDB.

Si le budget est tenu secret, on connait toutefois le dispositif. Plusieurs millions vont être investis, afin, durant 5 semaines, de promouvoir et repositionner l'image et les produits Hertz, comme le précise Elisabeth Moret, Directrice Marketing de Hertz France : « Notre campagne publicitaire s'inscrit dans une stratégie globale de repositionnement, déjà incarnée par une nouvelle identité de marque avec un logo repensé et une nouvelle signature intitulée "pour de plus beaux voyages" ».

La raison de tout cela est simple. Hertz domine très nettement le segment des voyages d'affaires, mais avoue quelques faiblesses sur le marché ô combien lucratif de la location de loisirs, qui représente 60% des locations d'automobiles en France. Pourtant, Hertz dispose d'une image solide dans notre pays. Mais cette image, acquise via la clientèle affaires, pénalise les produits loisirs du loueur. Trop sérieux Hertz? Probablement. Elisabeth Moret ne s'en cache pas : Hertz se doit de travailler sur la préférence de marque. Autrement dit, essayer de s'immiscer sur la shortlist des clients adeptes de la location pour les voyages de loisirs. 

Hertz profite donc d'une amélioration de la situation (après deux années de baisse, les locations remontent peu à peu la pente) et de l'été qui se profile (cette saison représente plus de 50% des locations à vocation loisirs).

Le dispositif

Jamais Hertz n'a déployé un tel dispositif. TV, radio, internet, presse,...aucun média ne sera mis de de côté. Dès le 3 mai, vous découvrirez sur l'ensemble des dix huit chaînes de la TNT (plus quelques autres chaines telles que Infosport ou France 24) le spot ci-dessous. En parallèle, Hertz s'invitera sur de nombreuses pages d'accueil de sites web et portails à forte fréquentation (orange.fr, viamichelin.fr ou encore le routard.com), sur Youtube et même sur Facebook, avec une Fanpage dédiée à un concours! La radio ne sera pas en reste avec un spot relai du 10 mai au 20 juin, sur les plus grandes stations nationales.
 

« Nous avons volontairement choisi une campagne longue de cinq semaines quand la moyenne en télévision est de trois semaines afin de jouer la répétition et maximiser le souvenir publicitaire », précise Elisabeth Moret. Les 443 agences de locations mais aussi les partenaires (SNCF, Air France) seront aussi mobilisés, avec de nombreuses affichages en gare et aéroports. Les agences de voyages auront droit à une communication spécifique qui permettra d'utiliser une partie des fonds marketing en place.  

Des animations commerciales et une présence sur les portails des réseaux sont notamment prévus. Les agences représentent en effet un canal de distribution important pour Hertz, estimé à 30% (avec le marché affaires), contre 20% pour les pure players du net et 18% pour le site hertz.fr.

Les nouvelles offres

Forcément, Hertz ne peut relancer son offensive sur la location de loisirs sans proposer de nouvelles offres, à la fois plus compétitives mais aussi plus en phase avec les attentes des clients. Déjà, depuis le début de l'année, le loueur a renforcé sa flotte, qui se compose désormais de 100 modèles et 30 000 véhicules. 4 axes de location inédits ont été créés :
- un forfait "tout compris", qui comprend la réservation, l'assurance, un kilométrage illimité ou encore la surchage aéroport,...
- une offre "flexibilité" qui permet au client de rendre son véhicule 24h plus tard que prévu sans surcoût
- l'offre "Advanced payment" qui offre une remise de 25% si l'on réserve 15 jours en avance
- et enfin, une offre à destination de la clientèle étudiante (les loueurs misent beaucoup sur ce marché en pleine expansion)  avec des remises de 15% à 20%.

Ces dernières offres sont mises en valeur sur le site du loueur www.hertz.fr

Un site repensé pour une meilleure navigation. C'est que, comme le souligne le spot internet dans lequel le client réserve sur le web, Hertz mise beaucoup sur ce média pour communiquer et s'adresser à sa clientèle. Déjà, 20% des réservations sont faites en ligne selon Jean-François Ferret, DG de Hertz France. Un chiffre qui devrait croitre, quand on sait que cela permet par exemple d'obtenir 15% de remise sur un véhicule de Classe A.

Sources et Iconographie : Hertz, AutoInfos, Dailymotion, AM.

 

Mettez vos lunettes!

L'été approche à grands pas, et le soleil brille depuis quelques jours sur presque l'ensemble de l'Hexagone. Vous faites donc peut-être partie de ceux qui ont déjà sorti de leur étui vos lunettes de soleil. Cet accessoire, ô combien tendance et qui, d'après son utilité première, protège vos yeux du soleil. Mais ça, au volant, pour avoir le "style", c'est presque secondaire... 

Hasard ou coïncidence, Volkswagen et Renault ont dévoilé mardi deux prints promotionnels qui mettent en scène le fameux accessoire pour valoriser deux modèles à vocation "tendance".

Si la New Beetle sera vraisembablement remplacée en fin d'année, il faut bien écouler les modèles restants. Par ailleurs, la version découvrable du revival de la Cox se vend honorablement. Pas suffisament pour que VW lance une grande campagne, mais pour assurer la fin de vie de son produit, et comme le printemps est propice à la vente de cabriolets (logique si on veut l'avoir reçu pour en profiter cet été!), l'agence V a une nouvelle fois bien travaillé et dévoile un print original "Hello Sunshine" qui ne sera pas sans vous rappeler quelquechose : 

Alors, petit jeu : Mais à quoi cela peut-il bien ressembler? Pas sûr que l'agence ait voulu vraiment s'inspirer de ce tableau, mais le parallèle est tentant. Ce print rappelle le tableau "Nighthawks" d'Edward Hopper. Peint en 1942, il représente restaurant US typiquement américain, comme on peut en voir dans beaucoup de films ou série. Voyez plutôt : 

Il y a pire comme référence non? VW joue subtilement, avec ce print, sur plusieurs axes. Le soleil bien entendu, suggéré par les lunettes de soleil et le cabriolet, mais aussi un certain art de vivre, véhiculé par le diner (nom des restaurants US de ce type), pas cher, accessible et conviviaux. Prenez le temps d'observer les détails et vous apercevrez par exemple des palmiers. Tout un programme que la "Dolce Vita" US en New Beetle convertible. 

De son côté, Renault poursuit son offensive de communication sur la Twingo Gordini, lancée tout récemment, et initiatrice de la renaissance de la mythique griffe. Le Losange mise à fond sur le net, et notamment sur Facebook, car c'est là que pour le constructeur, la cible friande de ce genre de modèles passe le plus clair de son temps. Et quand on voit que la page Facebook de Gordo a déjà plus de 10 000 fans, on se dit que si chacun concrétise son achat, Renault aura bien vu. On en est pas encore là, mais la marque entretient le buzz. On connaissant le slogan "Be Glorious, be Gordini", qui s'accompagne d'un webzine Be Glorious, ou encore du jeu en ligne Gordini, le partenariat avec le groupe Phoenix et les lancements imminents de l'appli Twingo RS Gordini (en juin) et des spots TV (en septembre). Voilà que Renault, via Publicis Conseil, dévoile un des prints qui servira de support de communication.  

On associe encore souvent les petits modèles sportifs à l'Angleterre. Car là-bas, il y a encore une culture de ce genre de petits bolides. D'ailleurs, le Royaume-Uni est le premier débouché pour les Fiesta ST, Fabia RS, Polo GTi ou encore Clio RS. Des véhicules compacts, orientés sport, et souvent customisés par les acheteurs avec des décos intérieures ou extérieures personnalisées. Pile l'axe Gordini : une griffe tendance, distinctive, dynamique. Bref, Renault veut s'attaquer à ce marché et joue l'ambiguité, car le texte qui accompagne le print vise, outre la mode précédemment citée, le modèle qui en est emblématique : la Mini. Je vous laisse découvrir pourquoi :  

Une coupe et des lunettes typiques des années 60-70, et cette accroche "La mode n'est plus aux petites anglaises"... Renault lance là un pavé dans la mare. Et comme chez VW, les lunettes reflètent l'objet visualisé par le personnage, dont les larmes perlent le long des joues. Madame serait-elle une acheteuse de Mini ayant une révélation? C'est une interprétation possible.

Quoiqu'il en soit, d'un point de vue com', à la découverte de ces deux prints, on se dit que le beaux jours ont vraiment du bon. Les deux agences livrent là des supports décalés, originaux, faisant tous deux appels à des références... moi, je suis sous le charme, et vous? 

Sources et Iconographie : Stratégies, Publicis, CBNews, Agence V, Google Images, RayBan, AM.  

La joie part en tournée

Difficile de définir ce qu'est la joie. Un sentiment, une émotion? En tout cas, selon de nombreux philosophes, elle représente l'essence même du bonheur. Un bien-être spirituel, un accomplissement de soi,... une émotion palpable mais difficile descriptible et qui ne dure pas toujours très longtemps.

Qu'à cela ne tienne, BMW a choisi de faire de "la joie" son slogan (avec ce très beau spot que je vous remets pour le plaisir) :

Dernièrement avec la nouvelle série, je vous parlais de la joie qui "célèbre la beauté". Aujourd'hui, la marque allemande lance le BMW EfficientDynamic Tour 2010! Autrement dit, la joie part en tournée. 

Depuis le 13 avril, et ce jusqu'au 10 juillet, BMW vous invite à venir essayer une des onze BMW Efficient Dynamic présentes sur ce fameux Tour. Dans un lieu insolite, accompagné d'un pilote "exceptionnel", BMW veut vous démontrer, grâce à sa gamme Efficient Dynamic, que l'écologie et l'économie ne sont pas forcément symboles de perte de plaisir au volant, bien au contraire. Système Stop&Start, pneus à faible résistance au roulement visant à réduire la consommation et les émissions de CO2, récupération d'énergie au freinage ou encore indicateur de changement de rapport ne sont qu'une partie des technologies Efficient Dynamics que le constructeur veut vous faire découvrir. 

Et n'allez pas croire que BMW va vous présenter des modèles de faibles cylindrées en version de base (comme c'est souvent le cas des véhicules pseudo "verts"...). Lisez plutôt la liste des onze véhicules : il y en a pour tous les goûts, et toutes les tailles : 

Comme vous le constatez, les dernières nouveautés seront aux avant-postes de ce Tour, visant à promouvoir les technologies d'aujourd'hui et de demain, mais aussi vous incitant à signer un bon de commande, un peu à la manière des "Tours" qu'ont organisé Peugeot ou Skoda dernièrement. Mais l'idée, outre le fait de véhiculer une image de haut de gamme respectueux de la planète (et ainsi aller à l'encontre des idées reçues du gros 4x4 pollueur par exemple...), est aussi d'inciter une clientèle qui n'oserait pas forcément venir pousser la porte d'une concession BMW, à découvrir la gamme du constructeur. Car pour prendre part à ces essais exclusifs, il suffit de vous inscrire sur le mini-site, en cliquant ici

En tout cas, saluons cette belle initiative. Si je ne manquerais pas de vous communiquer prochainement mes impressions sur ce BMW EfficientDynamics Tour 2010, pari déjà presque gagné pour BMW d'un point de vue communication. Car les constructeurs premium sont encore un peu trop frileux à sortir de leurs classiques circuits de mise en avant de leurs productions automobiles. Reste maintenant à transformer l'essai, pour ne pas tomber dans la froideur et la prétention des "rencontres Audi" (qui sont pourtant forts agréables au demeurant), et BMW aura marqué un sacré point. Verdict prochainement!

Sources et Iconographie : BMW, Youtube, AM.

Les voisins... suite et fin?

Le 15 mars dernier, je rédigeais un billet intitulé "le retour du Yéti" (à relire ici), qui signalait le retour sur les écrans de la saga des voisins chère à Skoda. Le cross-over de la marque tchèque, dernier modèle arrivé dans la gamme, était à son tour "intégré" à cet axe de communication créé par l'agence V, et qui permet à Skoda d'assurer une identité commune à tous ses spots. 

Pour rappel, le spot du Yéti :

Skoda, qui s'est fixé comme objectif de dépasser les 20 000 immatriculations sur notre marché cette année, compte bien déployer un dispositif de communication plus vaste que les années précédentes, en misant sur des modèles à la mode (cross over) ou qui se vendent bien. La Fabia fait partie de cette dernière catégorie, car les citadines ont la cote sur le marché du neuf.

Agée de seulement trois ans, la mignonne a reçu une petite cure de jouvence au dernier Salon de Genève. Un léger repoudrage de l'avant, mais surtout de nouvelles motorisations TSi et TDi ainsi qu'une dynamique version RS de 170ch! Et c'est cette dernière qui a été choisie par Skoda France pour être le porte-drapeau Fabia.  

Elle reçoit donc les honneurs de passer au traitement "Agence V" pour intégrer la fameuse saga des voisins.  

Mais si jusqu'à présent, les spots plaisaient par leur côté corrisif, cette fois-ci, l'agence a poussé le vice avec une fin plutôt surprenante que je vous laisse découvrir : 

Et oui! on aperçoit tout d'abord cette fameuse voisine, qui écoute habituellement son mari critiquer ses voisins... Mais voilà que la jeune femme (que l'on découvre fort charmante d'ailleurs!) file avec l'un d'entre eux! Autre nouveauté, le spot ne s'achève pas sur le véhicule qui quitte le lieu où il est garé, cette fois, on le voit en mouvement, avec le signe de la main de madame... C'est un détail, mais on peut aussi peut-être y voir un clin d'oeil puisque ce geste pourrait marquer, ajouté au départ de l'épouse du voisin jaloux de la réussite des autres, la fin de cette saga... commencée il y a déjà deux ans? Pas sûr, vu le succès que ces campagnes remportent!

En tout cas à AM, on reste toujours fan de cette saga des voisins, qui révèle une image drôle et sympathique de Skoda. Surtout, cela lui permet d'asseoir un peu plus sa notoriété sur notre territoire. Partenariat renouvelé récemment avec le Tour de France (jusqu'en 2013), communication à tout-va, moyens commerciaux agressifs et gamme récente... Skoda est bien partie pour réaliser une belle année 2010! D'ailleurs, en mars dernier, le PDG n'excluait pas la possibilité que sa marque, qui a vendu plus de 630 000 voitures dans le monde en 2009, établisse un nouveau record de ventes cette année. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.... A qu'il est loin le temps des Skoda que l'on confondait avec les Lada...!

Tournez au Camping 2 dans 500m

Pour commencer la semaine, un billet "léger"...

En effet, la marque de GPS nomade bien connue TomTom fait en ce moment la Une de l'actualité cinématographique. 

Elle apparaît à plusieurs reprises dans le film "Camping 2". Dans ce nouvel opus, on retrouve Patrick Chirac (Franck Dubosc) aux côtés de la quasi-intégralité de la distribution du premier film : Mathilde Seigner ou encore Claude Brasseur et le nouveau venu Richard Anconina. Si le film n'est pas encore sorti, la promo a bien entendu commencé. Et comme TomTom figure au générique, le premier vendeur de GPS a décidé de lancer un mini-site dédié à retrouver ici

Sur ce mini-site, vous pouvez remporter un voyage à Punta Cana ou un séjour au ... camping (si, si...ca n'est pas une blague). 

Mais surtout, vous pouvez customiser votre GPS aux couleurs du film. Télécharger divers goodies avec Patrick Chirac ou divers packs afin "d'animer vos trajets". Au programme, des écrans de démarrage, de fermeture, les phrases cultes du film et même des pictogrammes "Camping 2", afin d'égayer votre cartographie. 

Et pour les fans, TomTom a tout prévu, avec même une Fanpage Facebook sur laquelle des contenus inédits tels des extraits du film ou encore des voix, d'autres phrases,... seront aussi mis à la disposition des utilisateurs de TomTom. Pour les autres...eh bien il faudra investir dans un GPS TomTom. 

Alors pourquoi le fabricant de GPS s'est-il associé à ce film? TomTom veut profiter du succès du premier Camping, qui avait attiré pas moins de 5,5 millions de spectateurs en salle à sa sortie en 2006! La marque a ainsi voulu surfer sur le fait qu'elle soit citée dans le film, le personnage interprété par Antoine Duléry étant un inconditionnel de son TomTom! Un moyen aussi pour la marque d'attirer du monde sur sa page Facebook, qui, pour le moment, ne comporte, à l'heure où je vous écris, que seulement 58 fans! Pas beaucoup, alors qu'il y a en France des millions d'utilisateurs de ces GPS. Les ventes de TomTom, après des années de croissance, ont tendance à s'essouffler depuis 2009.  

TomTom essaie ainsi de faire le buzz pour qu'on parle d'elle. Car si les GPS d'entrée de gamme se vendent bien, le fabricant se retrouve de plus en plus concurrencé par les offres des constructeurs automobiles qui se démocratisent (notez que les Renault s'équipent elles de GPS TomTom intégré!). On compte aujourd'hui en France une trentaine de marques sur le marché des GPS. En 2005, il n'y en avait que cinq! Alors après les voix des personnages d'Elie Semoun qui seront bientôt disponibles pour vous guider, l'écran d'accueil et les hotpoints Camping 2, ca vous tente?

Entre cela et la dernière pub des Lapins Crétins pour Scénic, qui met en avant l'offre Scénic Alyum équipé en série d'un GPS TomTom, il semblerait que la marque ait trouvé un nouveau créneau de communication axé sur l'humour!

Allez, petit bonus : la bande-annonce de Camping 2... Je vous laisse seuls juges de ce genre de films... Moi je dirais seulement : fallait-il vraiment faire une suite?...

Sources et Iconographie : TomTom, Youtube, Pathé, AM.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site